La Bouquinerie

Aide / Help Accueil / Home Nous / Us Livres anciens / Old books Editions / Publisher Galerie / Gallery Liens / Links Ecrire / E-mail Commander / Order


Livres anciens non présents à la BNF
Bibliothèque nationale de France

103 livres non présents à la BNF
Livres non présents à la Bibliothèque nationale française


DE LA PLUS GRANDE RARETE

 

o 32470. Ordonnances sur le faict de la justice et abbreviation des proces ou pays de Daulphiné faictes par le roy nostre sire Daulphin de Viennoys, conte de Valentinoys et Dioys : publiees en la court de Parlement a Grenoble le. ix. iour Dapuril, Lan Mil cinq cens quarante…reveues de nouveau, & collationnées sur le vray original. lyon, rue de la mercière en la maison de Romin Morin, 1542. In-12, plein velin époque. (xxij-) xc f. sign. A-B-8, C-6, a-k, l, 8 , 157 mm. beau bos aux armes du dauphiné en page de titre. manque au 2e plat par rongeure ainsi qu'une petite partie du dos. Coste 18538 ; Baudrier V, 376.(1542)(Lyon (On les vend)en Rue merciere : en la maison de Romain morin : Imprimées par Denys de Harsy pour Galliot du Pre). L'exemplaire répertorié à LYON - BM Rés 355016CG n'est pas dans une reliure d'époque puisque la reliure est de Capé et ne mesure que 151 mm. Présent aussi à Grenoble mais pas à Valence. 500€. [spe]

o 32078. Troisième lettre apologétique du Sr. François Vernet (Pas à la BNF), dans laquelle il expose à Is; Vernet, son fils, l'impression qu'a fait sur lui le Parallele de la voye d'examen soutenue par les Protestans, avec la voye d'autorité propre à l'eglise romaine avec une lettre adressée à M. Jacob Vernet son frère… Avignon, Marseille, Girard et Seguin, 1742. In-12, reliure époque pliene basane. Dos à nerfs orné de caisson, fleurons, titre gravé sur pièce de maroquin rouge. Tranches rouges. 10ff +203pp, recto blanc. Un seul ex. en France à la Bibliothèque diocésaine de Nice. Pas à la BNF. 125€. [AM10]

o 23149. Justiniani institutionum libri IV, … quibus adjunximus appendicis loco, leges XII tab. explicatas ; ulpiani tit. 29 adnotatos ; Caii libros II Institutitulos tractatus que jur. Civil. Studio in prim. necessarios, Studio et opera J. Editio postrema ab codem IVL. PACIO… genève, Crespin, 1637. In-12, reliure époque pleine basane. Dos à nerfs orné d'importants fleurons, caisson. Titre gravé sur pièce de titre maroquin rouge. Roulette sur les coupes. 23ff + 472pp + index suivi de :iuris civilis rominitia et progressus…ivi Pacius recensuit. Crespin, 1637, 430pp. Pas à la BNF. Tome 1 : Un seul exemplaire répertorié en France à Grenoble :F.11418, CGA. Pacieus a enseigné à Valence à la suite de Cujas.Tome 2 : aucun exemplaire recensé en France. 395€. [AM3]

o 21521. La] Clef de la Langue italienne avec une nouvelle syntaxe : Et un Traitté qui monstre la difference qu'il y a de cette langue avec la Françoise. Par le sieur Giuliani, (pas à la BNF). Paris, David, 1657. In-12, reliure époque pleine basane. Dos ç nerfs orné de filets. Encadrement sur les plats. 6 ff +270pp + 1 ff errata. Charnières fendues avec petits manques aux charnières. Manque aux coins. Manque aux coiffes. A relier. Intérieur correct. Mouillures sur qqs feuillets dans le bas. Bien complet de sa page dépliante. 3 exemplaires sililaires en France. Bg-en Bresse : FA 110471. BM Lyon : 343546, CGA. Chalons en Champagne : AF 23282, ancien. 85€. [AM9]

o 12058. Latinitas selecta sive fons aureus nunc primum ab innumeris, quibus scabetat, mindis expurgatus et ab probatissimos auctores castigatus…, (pas à la BNF). Avenione, Piot, 1654. In-8. Reliure époque pleine basane. Dos à nerfs orné de caissons. Nombreux fleurons. Titre gravé. 4ff+1302pp. Belle impression avignonnaise. Manque à la coiffe supérieure. Galeries sur les plats. 2 coins émoussés. Un seul exemplaire en France à Auxerre : BX 101, Registres. Pas à la BNF. 150€. [AM3]

o 29704. les caractères du faux et du véritable amour et le portrait de l'homme de lettre amoureux, (pas à la BNF). P., Jombert et Gradjean, 1716. in 12, reliure époque pleine basane. Dos à nerfs orné de caisoons, fleurons, titre gravé. 4ff + 283pp + 1ff. pas à la BNF (2 ex; en France : Le Havre et Chalons). 125€. [AAavl3]

o 21371. Luciani Samosatensis dialogi aliquot, D. Erasmo, rot. Et Thoma Moro interpretib. Eiusdem oratio, Calomniae non esse temere credendum : & Encomium Demostheni : ex Philippi melanchtonis versione, (Les saturnales de Lucien de Samosate avec les notes d'Erasme et de Thomas More). Pas à la BNF. Lugduni, Sebastien Gryphium, 1541. In-8, reliure époque. 1ff + 536pp. Lucien de Samosate, (v. 120-mort après 180) était un rhétoricien et satiriste de Syrie qui écrivait en grec, dans un style néo-attique. Il naquit à Samosate, dans l'ancienne Syrie et mourut à Athènes. Il fut sculpteur puis avocat et voyagea dans tout l'Empire romain. Il fut contemporain de Trajan, d'Hadrien et des Antonins, et il parvint à une grande vieillesse. Ses parents le destinaient à la profession de sculpteur, mais il s'adonna tout entier à l'étude des belles-lettres. Jusqu'à l'âge de quarante ans, il se borna à plaider ou à donner des leçons de rhétorique, d'abord à Antioche, puis à Athènes. C'est alors qu'il commença à écrire pour le public et à voyager. Il vint en Italie et il y fit un assez long séjour. Il passa de là dans les Gaules, ensuite dans l'Asie mineure. Enfin il se fixa en Égypte, où l'empereur Marc-Aurèle lui avait assigné d'importantes fonctions administratives et judiciaires. C'est à Alexandrie probablement qu'il mourut, dans les premières années du règne de Commode. Avant d'arriver aux honneurs, il avait déjà acquis fortune et renom. Ses écrits étaient avidement dévorés, et on lui payait des prix considérables pour ces leçons et ces déclamations qu'il faisait sur son passage, à la manière des sophistes et des rhéteurs du temps. On lui attribue plus de 80 œuvres. Il inventa la forme du dialogue humoristique, entre le dialogue philosophique et la comédie. Ses dialogues les plus connus sont les Dialogues des dieux et Dialogues des morts. Il a aussi écrit de nombreux dialogues pour ironiser en un style proche des cyniques contre les philosophes. Il écrivait aussi des exercices de rhétorique comme des éloges ironiques (Éloge de la calvitie, Éloge de la mouche, etc.).Son Histoire véritable où le personnage voyage sur la Lune est parfois considérée comme une des premières œuvres de science-fiction, même si c'est plus un conte facétieux et qu'il n'y a aucune référence scientifique. Il influença les États et empires de la Lune de Cyrano de Bergerac et le Micromégas de Voltaire. Manque tout le cuir de la reliure. Il ne reste que les cartons. Couture sur nerfs fendus apparente. Extrêmement rare.Baudrier VIII, 150, signale 2 exemplaires en France à la Bibliothèque Sainte Geneviève et un à Angers. Troisième exemplaire français. Pas à la BNF. 732,50 €. [AM5]

o 22863. [MANUSCRIT] Manuscrit concernant VILLARET DE JOYEUSE (probablement de sa main) relatant la bataille du 13 prairial an II appelée Troisième bataille d'Ouessant (28 mai au 1er juin 1794) ou en Angleterre GLORIOUS FIRST OF JUNE Joyeux-Premier-Juin), (Les Américains sauvent la France). In-folio, plein velin ivoire d'époque. 50Feuillets (restant sur un livre de bord beaucoup plus important). La bataille du 13 prairial an II, également appellée Troisième bataille d'Ouessant, ou en Angleterre Glorious First of June (Glorieux Premier-Juin), est un combat naval qui eut lieu, au large d'Ouessant entre l'escadre commandée par Louis Thomas Villaret de Joyeuse et l'amiral Howe de la Royal Navy entre le 28 mai et le 1er juin 1794.Les Français, qui avaient eu à subir plusieurs mauvaises récoltes consécutives (ce qui fut une des causes de la Révolution), commençaient à souffrir de la faim. Ils attendaient donc un grand convoi de 117 navires marchands remplis de grain en provenance d'Amérique pour les soulager. Ce ne fut que le 28 mai à 6h30 que la flotte anglaise aperçut l'ennemi à 47 4' Nord et 13 39' Ouest. Le vent venait du Sud-ouest, et les français allaient vent arrière[1] Il était difficile pour la flotte britannique d'entrer en action contre le vent si les français refusaient le combat. Lord Howe détacha une escadre légère de quatre navires, le Bellerophon (74), le Russell (74), le Marlborough (74), et le Thunderer (74), sous les ordres du contre-amiral Thomas Pasley, avec pour mission d'attaquer l'arrière de la flotte française. Villaret-Joyeuse réagit et essaya de les maintenir à distance. Dans l'après-midi, les navires de Pasley avaient fini par rejoindre les derniers vaisseaux français, le Révolutionnaire (110). Le combat s'engagea alors que la nuit commencait à tomber, d'autres vaisseaux britanniques arrivèrent en renfort. le Révolutionnaire démâta et dut être ramené à Rochefort par l' Audacieux (74). Le navire anglais Audacious (74) subit également d'important dégâts et dut rentrer à Plymouth. Le convoi français échappa à la capture, et dépassa sans encombre l'endroit où la bataille avait eu lieu le 28 mai. Mis à part un navire qui sombra au large de Brest, le 3 juin, à cause des mauvaises conditions météorologiques, le reste arriva intact. L'arrivée du convoi suffit amplement à consoler les français de leur défaite tactique. Quant aux anglais, l'échec de Howe dans la capture du convoi fut masqué par la joie de la victoire. Les Français avaient perdu 7 navires, 13 avaient été sérieusement endommagés, 1 500 hommes avaient été tués, 2 000 blessés et 3 000 capturés, alors que du côté britannique on comptait 8 navires sérieusement endommagés, 287 morts et 811 blessés. Les deux pays revendiquèrent la victoire. Les britanniques pour la victoire tactique en elle-même; les français pour avoir rempli l'objectif initial de leur campagne, amener sain et sauf le convoi à Brest. Depuis lors, la marine française n'essaya plus de forcer le blocus britannique. La France commença à privatiser ses approvisionnements, ou eut recours à des pays neutres. Notre manuscrit comprend la liste exacte des bateaux engagés sous forme d'un tableau en 3 parties constituée des 3 escadres intitulé : "ordre de bataille naturel de l'armée navale de la République aux ordres du cont.am. Villaret-Joyeuse". Chacune des 3 escadres est elle-même divisée en 2 parties avec d'une part les frégates ou corvettes et d'autre part les vaisseaux de lignes. Les colonnes sont elles-mêmes subdivisées en 3 colonnes comportant le nom des bâtiments : le nombre de canons, et les noms des capitaines. En voici la liste : Trajan* (74) - Capitaine Dumoutier, Eole (74) - Capitaine Bertrand Keranguen, America (74) - Capitaine Louis Lhéritier, Téméraire* (74) - Capitaine Morel, Terrible (110) - Capitaine LeRay, Contre-Amiral Bouvet de Précourt, Impétueux (74) - Capitaine Douville. Captured Mucius (74) - Capitaine Larreguy, Tourville (74) - Capitaine Langlois Gasparin (74) - Capitaine Tardy, Convention (74) - Capitaine Joseph-Allary, Trente-et-un Mai (74) - Capitaine Honoré Gantheaume. il n'arriva que le 31 mai, Tyrannicide (74) - Capitaine Alain-Joseph Dordelin, Juste (80) - Capitaine Blavet. Capturé, Montagne (120) - Capitaine Basire, Contre-Amiral Villaret de Joyeuse, Jacobin (80) - Capitaine Gassin, Achille (74) - Capitaine Guillaume-Jean-Noël La Villegris. Capturé, Vengeur de Peuple (74) - Capitaine Renaudin. Il se rendit, coulé par le Brunswick, Patriote* (74) - Capitaine Lucadou Northumberland (74) - Capitaine François-Pierre Etienne. Capturé. Entreprenant (74) - Capitaine Lefrancq, Jem(m?)appes (80) - Capitaine Desmartis, Neptune (74) - Capitaine Tiphaigne, Pelletier (74) - Capitaine Barrade, Républicain (110) - Capitaine Longer, Contre-Amiral Nielly, Sans-Pareil* (80) - Capitaine Jean-François Courant. Capturé, Scipion (74) - Capitaine Huguet, Frégates: Bellone (36), Seine - Capitaine: lieutenant de vaisseau Cornic fils; cette frégate appartenant à l'escadre Villaret Joyeuse n'était pas présente toutefois le 1er juin mais seulement au combat du 29 mai. Tamise - Capitaine Jean-Marthe-Adrien L'Hermite, Autres: Montagnard (74) - Capitaine Jean-Baptiste-Franois Bompart. Partit le 29 mai, Indomptable (74) - Capitaine Lamel. Endommagé, Rentra le 31 mai, Mont Blanc (74) - Capitaine Thévenard. Rentra le 31 mai, Révolutionnaire (110) - Endommagé le 28 mai, remorqué jusqu'à Rochefort le 28/29 mai par l'Audacieux, Audacieux (74) - Rentra le 28/29 mai, Les bateaux marqués d'un * appartenaient à l'escadre de Nielly, qui arrivèrent (mis à part l' Audacieux (74)) le 30 mai. certain des renseignements noté ci-dessus émane de nos recherches car certains bâtiments n'ont pas les noms des commandants en face des noms des vaiseaux. Par contre tous les nombres de cannons sont écrits. Les 5 pages suivantes sont le brouillon en premier jet du compte rendu de la bataille par Villaret-Joyeuse ? (voir notre hypothèse) sur 36 lignes par pages avec des ratures, rajouts qui s'arrête brusquement. Le reste du manuscrit comporte de très nombreux écrits variés comportants comptes, journal, recettes, remède contre la peste…Thomas Villaret de Joyeuse (29 mai 1747, Auch - 24 juillet 1812, Venise) a été amiral de la flotte française: 28 campagnes,16 ans et 1/2 à la mer, 2 blessures. Son prénom à la naissance est Thomas, il change de prénom est 1789 sur les actes officiels où l'on peut lire Louis Thomas. Il signe Dejoyeuse avant 89, mais son nom Villaret de Joyeuse devient Villaret-Joyeuse en 1792 ou Villaret. Né dans une famille honorable de Gascogne, terre plus connue pour ses mousquetaires que pour ses marins, Louis Thomas Villaret de Joyeuse va devenir l'amiral en chef des flottes de la Convention. Sous 5 régimes politiques différents, il ne sert qu'un seul pays, la France, mais sans compromission avec ses gouvernants successifs.Le navire amiral de Villaret-Joyeuse est la Montagne, superbe vaisseau de la Marine royale. Un de ces cent dix-huit canons qui faisaient l'admiration des marins du monde entier par leur puissance, leur vitesse et leur manœuvrabilité. Mais, il y règne un club des Jacobins. On y trouve une guillotine. Le bourreau mange à la table des officiers. Sur le gaillard avant, des orateurs s'excitent en permanence. Et puis, Villaret-Joyeuse est surveillé par Jean Bon Saint-André, qui donne des ordres, même sur les routes à prendre. Heureusement, pendant les combats, il se réfugiera dans les cales,Sa flotte reçoit l'ordre d'aller à la rencontre d'un convoi de grains venant des États-Unis. Jean Bon Saint-André donne l'ordre de désobéir au Comité de Salut public en attaquant les 30 vaisseaux ennemis. Villaret-Joyeuse tient tête à l'escadre britannique de l'amiral Howe dans les combats des 28 et 29 mai 1794. Les Anglais, fortement éprouvés doivent se retirer après la bataille, laissant le champ libre au convoi américain qui se présente quelques jours plus tard, sans encombre, avec ses 170 bateaux de ravitaillement, augmentés des 14 prises faites en cours de route ! C'est une victoire… sur le blocus, qui permet de nourrir un peuple affamé. Jean Bon Saint-André, revenu à Brest, s'acharne contre huit pauvres capitaines qu'il livre à l'accusateur public. Dans son rapport de mer dressé au lendemain des évènements, Villaret-Joyeuse ne cite aucun nom de navire et ne donne aucun détail sur les noms des vaisseaux engagés. Les pertes, très lourdes, n'apparaissent guère. Il écrit : Je ne me dissimule pas qu'il doit être resté dans cette malheureuse affaire quelques-uns de mes bâtiments… J'en distinguai un par le travers d'un Anglais qui coulaient l'un et l'autre… Villaret a-t-il cherché à minimiser pour ne pas avoir à accabler ces capitaines improvisés qui se sont battus comme des lions, mais ont mal manœuvré ? Le citoyen-amiral Villaret-Joyeuse n'a pourtant pas l'habitude de mâcher ses mots et de cultiver la litote dans ses lettres et dans ses rapports ! L'amiral Howe est l'objet à son retour de moqueries cinglantes et est relevé de son commandement. Prairial est une défaite, mais limitée et cela vient du rôle dans ce combat de Villaret-Joyeuse et tient du miracle. À la vérité, le marin de tradition et de formation qu'est Villaret supporte de plus en plus mal le laisser-aller qui s'installe dans la marine. Villaret-Joyeuse est nommé vice-amiral le 27 décembre 1794. Il reste plus pour commander les vaisseaux et diriger les batailles, que les officiers bleus, des officiers de barques de commerce ou de pêche) et les maîtres, les pilotes ou même de simples matelots de la Marine royale nommés officiers. Ses appointements comme vice amiral sont de 15 000Francs. Les Anglais considèrent que Villaret de Joyeuse est un amiral très habile. Ils savent l'importance de ses efforts pour reconstituer une Marine française et clament leur admiration. Ils disent aussi qu'il mérite les louanges de son pays. Napoléon, désirant honorer ce grand marin, fera inscrire son nom sur l'Arc de Triomphe. Ecritures fort lisibles. Peut-être par un officier prisonnier ? Ou plus vraisemblablement premier brouillon de Villaret Joyeuse lui-même tentant d'expliquer la déroute de la marine française avant que cette défaite (perte de plus de 3000 hommes) ne fut qualifiée de victoire car le convoi de grains envoyé par les américains arriva finalement à Brest. Premier plat quasiment détaché avec nombreux manques au dos. Plats lacérés avec quelques manques. Restes d'attaches. Taches sur les plats. Mouillures. Reste d'un journal de bord avec de nombreuse pages arrachées. Quelques galeries. Coins cornés. Reste 50Feuillets. Réutilisation d'un ancien journal de bord avec pages blanches et des pages imprimées : table de loch, voilure, vues et relèvement des terres…pont à midi, Rhumb corrigé, chemin corrigé, longitude d'arrivée etc. sur lequel nous trouvons la plupart des feuilles recouvertes de différents manuscrits. Une partie du manuscrit a été pris à l'envers à la fin. On y trouve : 5 pages de brouillon de lettre de prisonniers français adressé aux anglais en date du 25 nivose an 3 de la République. (recto blanc) + un page de linge donné à blanchir le 17 juillet (17) 95 + un grand tableau intitulé : ORDRE DE BATAILLE NATUREL de l'armée navalle (sic) de la république aux ordres du cont. Am. L VILLARET JOYEUSE ; Notre manuscrit comprend la liste exacte des bateaux engagés sous forme d'un tableau en 3 parties constitué des 3 escadres. Chacune d'elle est divisée en 2 parties avec d'une part les frégates ou corvettes et d'autre part les vaisseaux de lignes. Les colonnes sont elles-mêmes encore subdivisées en 3 colonnes comportant le nom des bâtiments, le nombre de canons, et les noms des capitaines (noms manquants pour 11 batiments sur les 41). Suivi de 5 pages manuscrites d'environ 36 lignes relatant les évênements de la batailles : mémoire… des évènements arrivés à l'armée de la république aux ordres du Contre amiral Villaret Joyeuse dans les affaires du 9-10-& 13 prairial et de la suite malheureuse de ces différents engagements. L'envie de passer pour auteur n'a point été le but que je me suis proposé en retraçant les faits qui rouvrent ?… des plaies récemment formées et dont les cicatrices sont encore sensibles et ne s'effaceront que par la longues succession. des… ces evenements malheureux ont opéré la ruine de la marine française…brumes affreuses de la patrie… trame perfide… l'agitation continuelle des différentes factions… le cœur ulcéré ne demandait que l'anarchie… la fatigue d'une révolution aussi terrible l'avait plongé… des hommes pervers abusent du pouvoir limité qui leur est momentannément remis… le découragement était à son comble et le désordre irréparable… Malgré toutes ces difficultés et la pénuries des approvisionnement, l'ennemi paraissait sur nos côtes. Nous attention un convoi de la Nouvelle angleterre chargé de comestibles dont la rareté faisait trembler pour le suite… vins jusqu'à l'entrée du goulet de Brest… composé de 29 vaisseaux de ligne, dix frégates et six corvettes ainsi qu'ils sont posté au tableau pour le nombre des canons… ayant à son bord le plus chaud des montagnard de la Convention , le citoyen Janbon (Jean Bon) Saint André… Avait été ministre protestant… voulait s'immisser à donner des ordres… Cette armée était une des plus belle qui fut sorti des ports de France depuis longtemps… composé d'hommes peu habitué au métier de la marine et plus sujet à la maladie… L'ordre nous ayant été intimé…Nous sortimes de la rade de Brest presque sans y être préparé… difficultés insurmontables qui allaient compromettre leur députation… (En bas de la page voici les derniers mots : les circonstances favorables ou.) recto blanc avec en hau quelques comptes. Page suivante comptes, recto blanc. Traitement contre la morsure des serpents, contres les brulures puis broullon de lettre de 1832. Recto lettre. Page suivante :Desaventages qui se présenteront au cours d'une campagen : mon cher intendant : vous allez croire aux revenants en recevant cette lettre…2pp puis comptes de 1825. Puis : Cnason : souvenir d'un soldat (en vers) 2pp puis divers comptes, lettre sur les bestiaux, moyen pour faire du chabon de bois… Certains feuillets détachés… Chanson sur Lafayette en Amérique, divres chansons et poèmes…Le testament du dragon. Ensuite le livre est pris à l'envers (19ff) :nouveau remède contre l'hydrophobie ou la rage. Méthode pour engrainer ? En 15 ou 20 jours… Contres les brulures; autres remèdes sur 4 pp dissertation sur la croute ? Laiteuse , 4ff, Asthme ou croup, traitement : 12 ff. etc. 2 500€. []

o 32080. Ordonnances d'Abeville, sur le fait de la justice et abréviation des procès au pays de Dauphiné, (pas à la BNF), faites par le roy nostre sire dauphin de Viennois comte de Valentinois et Dyois. Publiées en la cour de parlement à Grenoble, le 9 jour d'avril 1540. Revues de nouveau et collationnées sur le vraye original. grenoble, Giroud, 1689. In 4, reliure époque pleine basane. Dos à nerfs orné de caissons, fleuron. 821pp. Manque aux coiffes et au dos. Coins émoussés. Manque aux coupes et aux plats. 3 exemplaires en France (Carpentras et Grenoble). Pas à la BNF. 450€. [AM6]

o 32460. LE BRUN DE LA ROCHETTE, Claude. Le procès criminel (pas à la BNF), divisé en deux livres : le premier ; contenant les crimes, avec leur liaison & divisions : le second ; l'ordre de l'instruction du procès, & la forme d'iceluy : Reveus, corrigez & augmentez par l'autheur, en ceste derniere edition, avec les augmentations contenuës en la page sixième. Plus l'eslection, ou de la jurisdiction des esleus, sous un bref discours des finances & officiers d'icelles, par Claude Le Brun de la Rochette, jurisconsulte beaujoloi. Lyon, Simon Rigaud, 1637. In-4, Reliure époque pleine basane. Dos à nerfs orné de caisons à froid. Roulettes et fleurons. Titre gravé sur pièce de maroquin marron. Filets en encadrement sur les plats7ff +. 7ff (DONT PORTRAIT GRAVE SUR CUIVRE EN PLEINE PAGE) + 442pp + 13 ff tables + 194pp + 45pp + tables 7ff. beau portrait sur cuivre en pleine page. Cuivre sur page de titre à la marque de l'imprimeur. Criminaliste de sensibilité janséniste, Le Brun de La Rochette (1560 ? - vers 1630) fut avocat à Villefranche-en-Beaujolais. Le succès de son traité est attesté par plus d'une trentaine d'éditions publiées entre 1607 et 1666. Il se propose d'éclairer une vaste matière en liant théorie et pratique. La première partie est consacrée aux différents types de crimes: homicide, parricide, inceste, rapt, sodomie, adultère, larcin, crimes de faux, régicide, ou encore crimes sexuels. Parmi ces derniers, on trouve de curieux passages sur la zoophilie, l'homosexualité et la nécrophilie. L'art de procéder en matière criminelle occupe la seconde partie : l'auteur y explique le déroulement des interrogatoires, de la question, les peines, la confrontation avec les témoins, l'exécution du jugement, etc. reliure frottée avec manques à la coiff. Sup. reliure épidermée. Reliure tachée. Mouillures. BEAUNE - BM M 2525, AVIGNON - BM 4 841, 6 exemplaires dans les bibliothèques françaises : AIX-MARSEILLE 3 - BU Droit Sci.Eco. RES 20711/D , GRENOBLE - BM-Etude Patrimoine , C.3780CGA , MONTAUBAN - BM CEN MAG-ADULTES LIV 15300, RODEZ - Mediathèque MAG 1 599,AIX-MARSEILLE 3 - BU Droit Sci.Eco. RES 20711/A ,LYON - BM A 507678. Si cette édition n'est pas présente à la BNF, npous n'avons pas non plus trouvé sa trace à Villefranche sur Saône, la ville de cet auteur. Rare. 495€. [ABC53]

 

 

o 32452. OLIVE DU MESNIL , SIMON D' (1584-1647). Les oeuvres de Me. Simond d'Olive, sieur du Mesnil, conseiller du Roy en sa cour de Parlement de Tolose (Pas à la BNF), divisées en deux volumes, le premier, contenant les questions notables du droict, décidées par divers arrests de la cour de Parlement de Tolose, le deuxième, contenant les actions forenses, et les lettres et nottes sur lesdits actions forenses. Edition dernière, reveue, et corrigée de nouveau, en laquelle ont esté supplées les tables qui manquoient és précédentes éditions. Lyon, Jacques Canier, Claude Chancey & Antoine Laurens, 1657. In-4, reliure époque pleine basane. Dos à nerfs orné de caisoons, fleurons, titre gravé. Tranches rouges mouchetées. 2 parties ([24], 494, [74, 2 bl.] ; [8], 403, [1 bl.] p.) p., 4. Titre en rouge et noir, Ornement typographique au titre, bandeaux, lettres ornées et culs-de-lampe. Simond d'Olive, avocat français né à Toulouse (1584-1647), était conseiller au Parlement en 1628. Après la prise de Montauban par Louis XIII, il fut chargé d'exécuter l'édit de l'instruction dans cette ville en établissant au collège autant de professeurs catholiques que protestants ! Il comprit aussi la nécessité de simplifier les plaidoiries en débarassant l'éloquence judiciaire des citations d'auteurs anciens. manques aux coiffes et aux coins. Petits manques au premier plat. Reliure frottée. Nonobstant bel exemplaire dans une parfaite reliure d'époque. Intérieur parfait avec les rousseurs d'usage.La bibliothèque de TOULOUSE - Inst.Catholique , PAT 17M 2 ne possède que le tome 1 de cette édition. La bibliothqèue de BESANCON - BM 33799, possède un exemplaire similaire. D'autres bibliothèque ont une édition publiée à lyon chez BESANCON - BM 337997mais ne donne que 403 pages ce qui semble vouloir dire qu'il n'y a qu'un volume sur les 2. Sinon Bourg en Bresse ne donne pas la pagination et le nom de l'éditeur est entre parenthèse, Nante devrait avoir une edition similaire mais l'éditeur est nommé CaMier, 2 exemplaires à la cour de cassation à Paris, Bourg en Bresse signale une édition sans nom d'éditeur. Pas à la BNF. Camus p 155, N 766 signale des éditions de 1646, 49, et 82 à Lyon et Toulouse. 650€. [ABC50]

o 20240. (BARGETON), (Daniel, 1678-1757). Lettres. Ne repugnate vestro bono, & hanc ipsem, dum ad verum pervenitis, alité in animis : libentérque meliora excipite & opinione ac voto juvate…, (L'immunité des biens ecclésiastiques). Pas à la BNF. Amsterdam, 1750. in 12, reliure plein veau époque. Dos à nerfs orné de caissons. Fleurons floraux. Titre gravé sur pièce de maroqin rouge. Roulette sur les coupe. Tranches rouges. 2ff +458pp + arrêt du conseil d'état (interdisant le livre : juin 1750). on joint un deuxième volume relié de manière similaire : Réponses aux lettres contre l'immunité des biens ecclésiastiques… Amsterdam, 1750, vj + 200pp + Défense de l'immunité, Londres, 1750, ij + 111pp, recto blanc + discours des commissaires du Roi, à l'Assemblée du Clergé, du 17 août 1750, Lyon, Declaustre, 1750, 12pp + Lettre d'un imprimeur de Londres au défenseur du Clergé de France, au sujet de la réponse aux lettres contre l'Immunité des biens ecclésiastiques, 1ff + 64pp. Petite découpe sans atteinte au texte sur la page de titre du 2e volume. Monsieur Bargeton fut gratifié d'une somme 15000 livres pour avoir fourni tous les matériaux de cet ouvrage qui fut supprimé par arrêt du Conseil du 1er juin 1750 et mis à l'index le 25 janvier 1751. C'est à l'occasion de cet écrit que Voltaire inventa l' "Extrait du décret de la sacrée congrégation de Rome à l'encontre d'un libelle intitulé "Lettres sur le vingtième"(Barbier). Mémoire, en français, contre l'immunité des biens ecclésiastiques. BARBIER, II, 1280F : "Cet ouvrage fut supprimé par arrêt du Conseil du 1er juin 1750 et mis à l'index le 25 janvier 1751. These letters caused a stir and the book was forbidden soon after publication and put on the index the next year, but nevertheless reprinted various times. Stourm praises the author for the highness of the views that inspired him: 'equality for taxation is expressed here in remarkable terms'. *Barbier II,c.1280 (detailed, but listing an edition in-12 only). Weller II,p.127. Not in Kress, Goldsmiths' or Einaudi. Hoefer IV,p.503. Stourm p.80. Edition originale sur grand papier. Mémoire, en francais, contre l'immunité des biens ecclésiastiques, composé à la demande du contrôleur des finances Machault~d'Arnouville. Bel exemplaire.~ Stourm p. 80, Cioranescu 9584, Barbier II, 1280. Weller II,p.127. Not in Kress, Goldsmiths' or Einaudi. Hoefer IV,p.503. Pas à la BNF. Un seul exemplaire à Montauban : CEN MAG-ADULTES RF 403 pièce 1, Fonds ancien. 700€. [AM10]

o 20719. (CHAPPEL, WILLIAM). La pratique des vertus chrétiennes, ou Tous les devoirs des hommes. Avec les dévotions particulières, pour diverses occasions ordinaires & extraordinaires. Traduit de l'anglais. (Pas à la BNF). Quevilly, Berthelin, 1671. In-8, plein velin ivoire. Titre manuscrit. 13ff +655 pp + 7pp. La page de titre gravé placée en tête donne Paris Charenton, Louis Vendosme. Très belle gravure en pleine page représentant la Vierge avec des enfants à ses pieds, sur le sol des cadavres et des masques ! Reliure dans un état exceptionnel. Tache au 2e plat. Intérieur légèrement déboîté. Un exemplaire similaire est à la bibliothèque Ste Geneviève à Paris, pas à la BN. 134,50 €. [AM5]

o 31845. (ERASME). Apophthegmata ex probatis graecae, latinae'que linguae scriptoribus, a Conrado Lycosthene, authore damnato collecta, & per locos communes, juxta alphabeti seriem, digesta, sed olim prohibita:nunc vero superiorum jussu Postrema hac editione accuratè recognita,ab omni obscoenitate,& impietate purgata, plurimisque centuriis, quae stellulis notatae sunt, locupletata. Accesserunt Parabolae, sive similitudines,per Erasmum ex Plutarcho, Seneca & aliis authoribus excerptae : deinde per C. Lycosthenem dispositae : ac nunc tandem sedulo purgatae, & auctae. Patrum Societatis Jesu studio, & opera. SUIVI DE Parabolarum sive similitudinum, quae ex Aristotele, Plutarcho, Plinio ac Seneca, gravissimis authoribus, olim ab Erasmo Roterodamo collectae, postea per Conradum Lycosthenem ad suas classes juxta alphabeti ordinem revocatae sunt, loci communes : postrema hac editione (ex punctis quibusdam obscoenis, et impiis) partim ex Cicerone et Seneca, partim ex aliis profanis, et sacris authoribus, aliquot similitudinum centuriis aucti, et stellulis notati, a patribus Societatis Jesu. Pas à la BNF. Lugduni, Jacob Roussin, 1602. 2 tome In-8 relié en 1 volume, plein velin époque. Médaillon a froid noirci avec dessins d'arabesques au centre des plats. 2 parties en 1 vol. ([16], 860, [4] ; [14], 140, [6] p. (manque les 8 premiers feuillets du premier volume dont la page de titre. Conrad Lycosthenes, né Conrad Wolffhart (1518-1561), était un savant, humaniste et un vulgarisateur des sciences alsacien du XVIe siècle. Diacre de Saint-Léonard à Bâle, professeur de grammaire et de dialectique, Lycosthène avait une passion pour l'étude de la nature et de la physique du globe. naquit le 8 août 1518 à Rouffach, village d'Alsace, de Theobald Wolffhart, Consul des lieux, et d'Elizabeth Pellican, sœur du théologien protestant Conrad Pellican ou Kürschner. Il transforma plus tard son nom de naissance, Wolffhart, en Lycosthenes, version grecisée du même nom. On l'envoya à l'âge de 17 ans à Heidelberg où il fut reçu Maître ès Arts en 1539. Il s'y appliqua ensuite à la Théologie et lia amitié avec Henri Stoll, pasteur de cette ville, qui le mena en 1541 à Ratisbonne à l'assemblée des Théologiens. De retour à Heidelberg, il y continua ses études de Théologie, auxquelles il joignit celles d'Histoire, jusqu'à l'année suivante 1542 où il décida de partir pour Bâle avec son compagnon d'étude, Henri Pantaleon. A Bâle, il enseigna la Grammaire et la Dialectique pendant trois ans, puis il est nommé Diacre de l'église de Saint-Leonard en 1545, fonction qu'il conserva jusqu'à la fin de sa vie. Manques à la coiffe inférieure. Manque aux coupes mais assez bel exemplaire dans sa reliure d'époque. Aphorismes et apophtegmes antiques. Pas à la BNF. 2 exemplaires en France : Toulouse et Besançon. De la plus grande rareté. 395€. [AM2]

o 22802. (FUNDANUS). Phrases poeticae, seu sylvae poeticarum locutionum uberrimae, quarum prima vestigia a M. Fundano posita, deinde ab A. S. I. T. auctiores factae…(pas à la BNF). Lugduni, Pierre bernard, 1613. In-16, plein velin. Titre manuscrit. 672pp + index. manque à la page de titre et premiers feuillets La BNF a une édition à la même date de F. Arnoullet avec la même collation. Une autre de Rigaud mais de 1627. Grenoble a une édition de : 1612, Lugduni, J. Pillehotte. (pas à la BNF). 195€. [AM4]

o 21474. (IMBERT). Institutionum Forensium Galliae, pene totivs quae moribus regitur, communium, libri quatuor, uniuersum iudiciorum et ciuilium et Capitalium ordinem complectentes, atque nuper aucti plurimum, et accuratissimè recogniti per Ioan Imberto Rvpellano… avtore. His accessit non exiguum Auctarium…(Pas à la BNF. Lyon, Gryphe (Sébastien), 1552. In-8, reliure époque plein velin à recouvrement avec attaches. Titre manuscrit sur papier. 538pp + 28 ff. Bel exemplaire dans une très belle condition malgré un petit accoc et manque en bas du dos. Manque aux attaches. 2 exemplaires répertoriés en France : Nantes 8876, Fonds ancien et Troyes J.2018BIS, Jurisprudence. Non présent à la BNF. Baudrier, VIII, 261-62 signale aussi des éditions similaires à Bordeaux, Carpentras et Toulouse mais elles ont dû être perdu. Brunet III, 410. 632,50 €. [AM10]

o 25249. [MANUSCRIT SUR L'ARMÉNIE] (MANUSCRIT DU XVIIIE). Annales Arsacidarum, autore L.D.F.D.L. abbate de I., (par Ludovico du Four de Longuerue) (Histoire de l'Arménie, Arméniens). slnd, vers 1750. in folio plein velin époque. Titre manuscrit au dos (39, 5 cm X 26 cm). 50Folio recto verso manuscrit, précédé de 43 folio recto verso manuscrit des Annales Imperij Caij Caligulae ex Philone josepho Suetonio, Dione Cassio & inter se collatis concinnati…… La dynastie Arsacide (ou Arshakuni) a dirigé le Royaume d'Arménie de 54 à 428. Elle est issue d'une branche des Parthes Arsacides. Les Rois Arsacides ont régné par intermittence tout au long des chaotiques années qui suivent la chute de la dynastie Artaxiade jusqu'en 62 Ap.J.C, lorsque Tiridate I d'Arménie va débuter son deuxième règne en Arménie. Un royaume complètement indépendant est créé plus tard par Vologèse II (ou Valarsaces. Deux des plus importants événements de la dynastie Arsacide dans l'histoire Arménienne ont été la conversion de l'Arménie au Christianisme par saint Grégoire l'Illuminateur en 301 et la création de l'alphabet Arménien par Mesrop Mashtots, en 405. La première apparition d'un Arsacide sur le trône Arménien se situe en 12 quand le Roi Parthe Vononès I (12-18) est exilé de Parthie en raison de sa politique pro-Romaine et de ses manières Occidental. Vononès I monte sur le trône Arménien avec le consentement des Romains, mais le nouveau Roi Parthe Artaban III (10-38 ou 12-38/40) exige sa déposition, comme l'Empereur Auguste (27 Av.J.C-14 Ap.J.C) ne souhaite pas commencer une guerre avec les Parthes, il retire Vononès I qu'il envoie en Syrie. Après la mort du Roi suivant Artaxias III, vassal des Romains, le Roi des Parthes Artaban III impose aux Arméniens comme souverain son fils aîné, Arsace I (34/35). L'Empereur Romain Tibère (14-37) refuse toutefois d'accepter cette remise en cause du protectorat Romain sur le pays et présente un autre candidat au trône au nom de Mithridate d'Arménie (35-37 et 42-51). À la cour d'Arménie, en 35, le parti pro-Romain fait empoisonner Arsace I après moins d'un an de règne et proclame Mithridate Roi. Le pays tout entier devient alors une zone tampon où Romains et Parthes s'affrontent. En 35, Mithridate d'Arménie est détrôné par un Roi Arsacide, Orodès I (35 et 37-42) un autres fils du Roi des Parthes Artaban III. L'Empereur Romain Tibère n'avait pas l'intention de renoncer à l'États tampon que formait l'Arménie à sa frontière orientale et envoie son neveu et héritier Germanicus à l'Est, qui conclu un traité avec Artaban III, dans laquelle il reconnait Orodès I comme Roi et ami des Romains. Dans le même temps Mithridate d'Arménie appelle à l'aide son frère, le co-Roi d'Ibérie Pharzman I (ou Pharasman ou Farasmanes, 1-58) qui lui envoie des mercenaires Sarmates. En 35, Mithridate d'Arménie est détrôné par un Roi Arsacide, Orodès I (35 et 37-42) un autres fils du Roi des Parthes Artaban III. L'Empereur Romain Tibère n'avait pas l'intention de renoncer à l'États tampon que formait l'Arménie à sa frontière orientale et envoie son neveu et héritier Germanicus à l'Est, qui conclu un traité avec Artaban III, dans laquelle il reconnait Orodès I comme Roi et ami des Romains. Dans le même temps Mithridate d'Arménie appelle à l'aide son frère, le co-Roi d'Ibérie Pharzman I (ou Pharasman ou Farasmanes, 1-58) qui lui envoie des mercenaires Sarmates. La même année Orodès et les Parthes sont mis en fuite. Mithridate reste maître du royaume, jusqu'à ce que l'Empereur Romain Caligula (37-41) le déclare déchu en 37 et l'emprisonne. Orodès I reprend alors le pouvoir jusqu'en 42 où le nouvel Empereur Romain Claude (41-54) renvoie Mithridate en Arménie. Ce dernier reconquiert le pays avec l'aide des Ibères. Orodès I s'enfuit définitivement auprès de son père en Parthie. Très bel exemplaire parfaitement relié. Taches sur le premier plat du velin. Les 2 dernières pages du manuscrit donnent la généalogie des premiers rois arsacides ainsi que des autres rois (Series geneologica postremorum Arsacidarum) dont la majeure partie sont des rois arméniens. Sur cette dernière page ce ne sont pratiquement que des rois arméniens qui sont notés (Tiridate, Artaban, Vologèse, Phraate…). Ce manuscrit est la transcription fidèle d'un livre fort rare imprimé en 1732 : Annales arsacidarum, imprimé par Jo. Reinholdum dulsseckerum, à Argentorati. Seulement 3 exemplaires de ce livre sont répertoriés en France (Nimes, Besançon et BNF : Tolbiac : J-3231). On joint le tirage imprimé du livre en fac simile et divers recherches sur les rois arméniens à partir des monnaies. Le premier manuscrit concerne la vie de Caligula qui influença l'histoire de l'Arménie. La riche communauté juive d'Alexandrie délégua Philon auprès de Caligula (40-41) pour demander qu'elle fût dispensée de rendre un culte à la statue de l'empereur (voir la biographie). De la plus grande rareté dans un état exceptionnel. 3 900€. []

o 28566. (THOMAS SALMON, DE JONCOURT, CHAUFEPIÉ, ROBINET…). Histoire universelle, depuis le commencement du monde, jusqu'a present ; traduite de l'Anglois d'une societe de gens de lettres, Pas à la BNF (Un seul exemplaire complet en France). Amsterdam et leipzig, Arkstée & Merkus, 1770- 1802 (An 11). 46 volumes in 4, reliure époque pleine basane. Dos à nerfs orné de caissons, fleurons, Titre et tomaison gravé sur pièces titre de maroquins rouge et noir. Tranches jaspées. environ 500 pages par volumes. Nombreuses cartes et planches dépliantes. Belle série complète en reliure d'époque uniforme. Quelques accrocs avec épidermures. Quelques coins émoussés. Manque à la coiffe et petite partie du haut du dos au volume 46. Collection très rare complète imprimée à Amsterdam du tome 1 à 43 chez Arkstée & Merkus de 1770 à 1782 puis chez Merigot en 1788 (Amsterdam) et 1792 (Amsterdam et Paris) pour le tome 44 et 45. Le tome 46 est quant à lui imprimé chez Delalain à Paris en 1802 (An XI). C'est la table des matières des 18 derniers tomes rédigée par L. A. de Fontenai. Les tomes 7, 14 et 27 renfermant les tables des volumes précédents (Brunet,546) [8580] Blois et Chambéry n'ont que 44 volumes, 45 volumes à Chateaudun, 46 volumes à Chambéry. Pas à la BNF. Un seul exemplaire en France. 12 500€. []

o 22825. [ MIRABEAU (VICTOR RIQUETTI, MARQUIS DE) ], (1715-1791). L'ami des hommes, ou traité de la population, troisième édition (pas à la BNF). Hambourg, Chrétien Hérold, 1758. 2 volumes in 8, pleine basane moucheté. Dos à nerfs orné de caissons, filets. Fleurons. Titere gravé sur pièce de maroquin brique. Roulette sur les coupes. Tranches rouges. 7ff +524pp + 2ff +510pp +1 ff tables. Einaudi, 3941. Goldsmiths, 9317. Kress, 5735-36. Tchemerzine-Scheler, IV, 720-750) ; Coquelin et Guillaumin II, 190 ; Higgs, 1631 et 1143n. D'après l'auteur, la vraie richesse ne consiste que dans la population. Or la population dépend de sa subsistance, et la subsistance ne se tire que de l'agriculture. Ainsi pour ce physiocrate convaincu, tout dépend de l'agriculture : elle reste le premier des arts. Mirabeau se rangera derrière l'idée que "Plus vous faites rapporter à la terre et plus vous la peuplez". La première édition est de 1756. Après avoir fait paraître les trois premières parties qui contiennent l' Ami des hommes proprement dit, Mirabeau fit la connaissance du physiocrate Quesnay. Galeries en bas des dos. Petit manque à une coiffe inférieure. Bon exemplaire. (pas à la BNF). 695€. [AM4]

o 19125. A.G. Esquisses de la nature ou Voyage à Margate, Traduit de l'anglais par Georges Kaete. Pas à la BNF. P., Dentu, an VII (1799). In-8, reliure époque 1/2 basane. Dos lisse orné de roulettes. Fleurons. Titre gravé. iv +306pp. Belle gravure par Tardieu l'ainé en frontispice : Assis dans cette chambre obscure, seul avec mon café, je peux placer ton image devant moi. Edition originale en français. Beau cuivre gravé. Etat parfait. Pas à la BNF. 185€. [AM10]

o 31568. ALBERT LE GRAND. La vie, gestes, mort et miracles des saints de la Bretagne armorique, suivi du :(catalogue chronologique et historique des évêques de Rennes…) ensemble un ample catalogue… des évêques des neufs évêchés d'icelle, accompagné d'un bref récit des plus remarquables événements arrivés de leur temps… (Pas à la BNF). Rennes, Vatar, 1659. in 4, reliure époque pleine basane. Dos à nerfs. Titre gravé sur pièce titre marron. Filets en encadrement sur la pièce titre. 1ff blanc + 11 ff + 752pp + 186pp + 13 ff tables des matières et topographique des villes et places de Bretagne mentionnées dans cet (sic) œuvre. Albert Le Grand est un hagiographe breton, frère dominicain né à Morlaix en 1599 et décédé en 1641 à Rennes. Il fait profession au couvent de Rennes, avant de se voir assigné à celui de sa ville natale en 1622 ou 1623. Né Jean Le Grand, il choisit lorsqu'il entre dans les ordres de se placer sous le patronage d'Albert le Grand, béatifié précisément en 1622. Ses écrits, consacrés à la matière hagiographique et historique bretonne, souvent jugés trop légendaires, connaissent un grand succès. Il est surtout connu pour sa Vie des saincts de la Bretaigne armorique, publiée en 1637 à Nantes chez Pierre Doriou, et pour laquelle il utilise notamment des manuscrits anciens disparus par la suite. Cette première somme hagiographique bretonne en français comprend 78 vies de saints, trois récits et neuf catalogues épiscopaux, un pour chacun des diocèses bretons (Saint-Pol-de-Léon, Quimper, Tréguier, Saint-Brieuc, Vannes, Saint-Malo, Nantes, Dol-de-Bretagne et Rennes).L'ouvrage est réédité augmenté sous les auspices de Guy Autret de Missirien (Rennes, Jean Vatar, 1659), qui avait collaboré avec le dominicain, puis en 1680. Daniel-Louis Miorcec de Kerdanet en offre une nouvelle édition, sans les catalogues épiscopaux, parue en 1837 (chez P. Anner à Brest).Albert Le Grand publie également en 1640 La Providence de Dieu sur les justes en l'histoire admirable de saint Budoc archevesque de Dol, chez J. Durand à Rennes. Cette vie de saint Budoc est intégrée aux rééditions successives de La Vie des saincts de la Bretaigne armorique (au titre modifié dès sa deuxième réédition en 1680 en Vies des saints de la Bretagne armorique). Manque la page de titre. Reliure frottée avec manque aus coiffes et 3 coins émoussés. Charnières fendues. Ouvrage ayant été fort rogné lors de la reliure ayant porté attente à la foliotaion en haut des pages. Très court de marge sans atteinte au texte du livre. Seconde édition fort rare dont nous n'avons trouvé qu'un exemplaire inventorie dans les bibliothèques françaises : médiathèque Orléans E1333. Lyon en aurait aussi un exemplaire. L'édition de 1837 est considérée comme rare c'est dire de cette deuxième édition qui a disparue de la BNF Tolbiac : Rez-de-jardin - magasin 4- LN20- 33 (A) support : livre Indisponible : absence constatée. (Pas à la BNF). Nous joignons un fac simile de la page de titre en NB. Pas d'exemplaire sur le sol breton ! 1 695€. [AM12]

o 315. ALLARD D'AMSTERDAM. Descriptio ecclesiastae siue concionatoris evangelia, iuxtat omneis Rodolphi Agricolae Phrysij de inventione dialect. Locos, per Alardum Aemstelredamum compendio explicata…, HUESMANN (RODOLPHE AGRICOLA). (Pas à la BNF). P., Christianum Wechelum, 1539. in-12, Plein vélin d'époque. 86pp. Rodolphe Agricola qui s'appelait Huesmann, professeur de philosophie à Edelberg, fut l'un des restaurateurs des sciences et des lettres en Europe. Né en 1444 à Beffeln, mort à Edelberg en 1485. Erasme, son ami, lui a prodigué les plus grandes louanges. C'est Rodolphe Agricola qui, le premier, a trouvé le moyen d'enseigner méthodiquement aux sourds-muets l'art de parler. Brunet I, 112-VI, 974 (18 170) ne signale qu'une impression à Cologne de 1539. Nous avons ici une impression à Paris à la même date. Feller I, 306. (Pas à la BNF). Nous ne trouvons qu'un exemplaire similaire en France : Bibliothèque Sainte geneviève : 8 D 11114 RES (P.1). 395€. [AM3]

o 20795. ANTONIO NEGUSANTIO, (Antoine Négusant). DE PIGNORIBUS ET HYPOTHECIS, (Pas à la BNF). (Lyon), Haeredes Jacobi Giuntae, 1549. In-8, reliure XVIIe pleine basane. Dos à nerfs orné de caissons. Fleurons. Titre gravé sur pièce de maroquin rouge. Titre gravé. Roulette sur les coupes. xlviii]p. + 207 pp, recto blanc. Texte sur 2 collonnes. Bois en page de couverture. Lettrines. un seul exemplaire en France à la Bibliotèque de Rennes (85005, 16ème siècle). Charnière fendue. Manque à la coiffe supérieure. Galerie à une charnière. Large mouillure surle premier plat. Intérieur parfait. Quelques soulignement anciens à la plume. non signalé par Baudrier. Pas à la Bibliothèque nationale. Pas à la BNF. Très rare. 650€. [AM3]

o 22794. ARISTOTE (ARISTOTELIS STAGIRITAE). Aristotelis Stagiritae Organum, quod Logicam appellant…(La Logique ou Organon), Pas à la BNF. LUGDUNI, Cardon, 1618. In-16, plein daim époque. Dos à nerfs. 637pp. L'Organon est un ensemble de traités qui expose la logique aristotélicienne, mais l'ordre de ces traités n'est pas chronologique. Aristote a d'abord réfléchi aux règles de la discussion (Topiques) avant que ses recherches dans le domaine de la logique ne lui permettent d'inventer la théorie du syllogisme (raisonnement en grec). Bel exemplaire dans son daim d'époque. Taches au dos, petite galerie. Pas à la BNF qui possède un exemplaire de Cardon de 1603 avec la même collation : 8-R-24571, Tolbiac - Rez de jardin - Magasin (erreur de date ?). Aurellina, cxxxvi N 275 signale un exemplaire à Chambéry, BM (3780). 295€. [AM3]

o 22867. AUGUSTIN (DIVI AURELII AUGUSTINI), (saint Augustin). Meditationes (méditations), Soliloquia, Manuale. B. Anselmi cum Tractatu de redemptione D. Bernardi, Idiotae viri docti de amore divino… (pas à la BNF). collonia agripinae (Cologne), Cornelii, 1631. in 18, reliure époque pleine basane. dos à nerfs orné de caissons. Filets. Fleurons. Titre gravé. 410pp +index. Gravure en page de titre. Augustin d'Hippone (Aurelius Augustinus), ou saint Augustin, né à Thagaste (actuelle Souk-Ahras, Algérie) le 13 novembre 354, mort le 28 août 430 à Hippone (actuelle Annaba, Algérie), était un philosophe et théologien chrétien, évêque catholique d'Hippone, et un écrivain berbère d'expression romaine de l'Antiquité tardive. Il est l'un des principaux Pères de l'Église latine et l'un des 33 Docteurs de l'Église. Les catholiques célèbrent sa fête le 28 août, anniversaire de sa mort. Sa tombe se trouve à Pavie. Après saint Paul, il est considéré comme le personnage le plus important dans l'établissement et le développement du Christianisme. Saint Augustin est le seul Père de l'Église dont les œuvres et la doctrine aient donné naissance à un système de pensée : l'augustinisme. Son influence est marquée à travers les âges, depuis Paul Orose jusqu'à Paul Ricœur, en passant par Anselme de Cantorbéry, Thomas d'Aquin, Luther, Calvin, Pascal, Adolf von Harnack, Hannah Arendt… Elle fut immense sur toute l'histoire de l'Église en Occident : l'augustinisme imprégna en effet toute la réflexion philosophique et théologique médiévale, puis alimenta les débats lors de la Réforme protestante, puis encore le jansénisme. Les débats suscités par l'interprétation de l'augustinisme ont largement contribué aux conceptions modernes de la liberté et de la nature humaine. Manque aux coiffes. Coins émoussés. Dos frotté. Bonne édition des Soliloques ou Connaissance de Dieu et de l'âme humaine. la dernière partie comprend les contemplations. Clermont Ferrand possède une édition de 1649 imprimée au même lieu : 55258, Fonds Vimont (Fonds ancien). Pas à la BNF. Fort rare. 145€. [AM3]

o 20798. AULI GELLII, (Aulu-Gelle). Noctis atticae, Cum indice locupletissimo. (Pas à la BNF). Antoine Gryphe, 1591. In-16, reliure plein velin ivoire époque. Titre manuscrit. 674p + index 37 ff. AULU-GELLE : Erudit qui fit un long séjour à Athènes. Pour meubler ses loisirs, ses veillées d'hiver, il composa un recueil, Noctes Atticae en 20 livres; cet ouvrage parle de tout : histoire, mythologie, littérature, arts, droit, sciences, médecine. C'est une mine de renseignements intéressants sur l'Antiquité. Grâce à ses citations, nous possédons des fragments d'écrivains dont les oeuvres sont perdues. L'auteur juge, raisonne, apprécie; il est homme de goût. manque important au premier plat. (moitié). Peit manque au 2e plat mais reste d'une attache. Mouillures. Ecritures sur page de titre. Intérieur fort correct. (Baudrier, VIII, 404 signale un exemplaire au Musée Calvet à Avignon tranféré à BM Avignon). Présent à Avignon (cote 8 8288(, la Sorbonne, (LLPH 6= 85), Beaune, Grenoble, Amiens. Pas la la BNF. Très rare. 495€. [AM11]

o 22280. BALCET, Jean. Remonstrance chrestienne, à M. les ministres des Eglises prétendues réformées de la France, Genève, Allemagne & païs circumvoisins sur le poinct de la justification & ses dependences montrant que l'homme est, et sera véritablement justifié devant Dieu et sauvé par les bonnes oeuvres et non seulement par la Foy… par Jean Balcet, docteur médecin agrégé à Lyon (pas à la BNF). Lyon, Rigaud et Borde, 1634. In-4, plein velin époque. Titre manuscrit. 8 ff + 816pp + aphorismes 8ff. manque le deuxième plat. Manque auX dernières pages des aphorismes (seules les 8 premiers feuillets sont présents (il y aurait 28 pages d'aphorismes). Manque au dos. Mouillures sur premières pages. Rousseurs. Un exemplaire de 1635 au titre légèrement différent à la BM de Montpellier : 44962. Non présent à la BNF et en France. Très rare. Aucun exemplaire similaire en France. 350€. [ABC53]

o 21515. BELLARINUM JOANNEM, R. D. Doctrina Sancti Consilii tridentini et Catechismi Romani, de Symbolo Apostolorum…, (Pas à la BNF). Rothomagi, Joannem Machuel, 1646. In-8, plein velin époque. 8 ff + 836pp + tables. Petit manque par rongeures sur une charnère et petite partie du dos. Auxerre ne possède qu'une édition de 1654 (A 1781 12 , Registres) et Chambéry une édition de 1877 (EMM01230). Grenoble 1627 : F.20117, CGA. Chambéry 1665 : SEMP00935.Poitiers 1683 :D 258, Fonds ancien. Pas d'exemplaire similaire à la BNF. 195€. [AM3]

o 20645. BRANT, Sébastien. Titulorum omnium juris tam civilis, quam Canonici expositiones, His accessit Modus studendi in utroque jure per Joannem Baptistam Caccialupi … (pas à la BNF). Lyon, Haeredes Guiliemi Rovilli (Successeur Guillaume Rouillé), 1608. In-8, reliure epoque plein velin ivoire. Titre manuscrit. 649pp + 35 pp. Sébastien Brant (1458 à Strasbourg - 10 mai 1521 à Strasbourg) est un humaniste et poète satirique alsacien, auteur notamment de La Nef des fous (Das Narrenschiff), illustrée par Albrecht Dürer. Fils d'aubergistes strasbourgeois, Brant fait ses études universitaires à Bâle, où il fait un doctorat de droit canon et civil en 1489. Il y devient plus tard professeur de droit et de poésie et occupe par intermittence la fonction de doyen. C'est à Bâle qu'il édite d'anciens ouvrages de droit, des œuvres poétiques de Virgile, l'œuvre complète de Pétrarque et des traités de certains pères de l'Église. Il contribue ainsi à la naissance de l'humanisme bâlois. Manque à la page de garde. Mouillures. Reliure presuqe parfaite avec parties des attaches. Docteur en droit civil et canonique à l'Université de Bâle, il est un précurseur de la Réforme. Aucun exemplaire similaire dans les bibliothèques françaises. Nombreuses éditions aux XVIe. Inconnu de Camus. Très rare. Pas à la BNF. 448,99 €. [AM9]

o 20855. CALVACANI, BORGUINO. De tutore et de curatore et de usufructu mulieri relicto, (pas à la BNF). Francofurti, impensis J. Lud. Bitschii, 1604. In-12, plein velin ivoire. Titre manuscrit. 8ff +480pp + important index. Très bel exemplaire malgré une rongeure sur un bord du plat et 2 petits manques aux charnières. Roussuer. Un seul exemplaire similaire présent en France à Grenoble (F.6805, CGA). Nous pensons que c'est la 3e édition, la première étant de signalée en 1572 (Francfort), la 2e en 1586(Francfort). Nous trouvons une édition de 1675 conservée à Besançon. Pas exemplaires similaires à la BN. 375€. [AM3]

o 31874. CALVIN. Commentaires de M. Jean Calvin sur les cinq livres de Moyse, Genese est mis à part, les autres quatre livres sont disposés en forme d'Harmonie. Est relié à la suite : Commentaires de M. Jean Calvin sur le livre de Josué. Avec une preface de Theodore de Besze, contenant en brief l'histoire de la vie et mort d'iceluy, Il y a aussi deux tables, l'une des matieres singulieres, l'autre des tesmoignages de l'Escriture saincte alleguez et proprement appliquez par l'autheur. Genève, François Perrin 1564. Genève, François Estienne, 1564. petit in folio, reliure plein velin. 8 ff +716pp + 13ff + & ff blanc + &_ff +10'++ +2ff blancs. Très rare. Manque au premier plat de la reliure ainsi que le dos de la reliure. Il ne subsiste que le 2e plat entièrement détaché. Manque sur les 8 premiers feuillets du tome 1 dont quasiment le 2/3 de la page de titre. Le bois gravé de la page de titre est quasiment intact ainsi que le bas de la page. Le tome 2 est parfait. Ce livre est historique car il contient l'EDITION ORIGINALE de la préface de Théodore de Bèze. Calvin est mort en 1564. 3 500€. [AAA3]

o 32455. CALVIN (KAHL). Lexicon juridicum juris CAESAREI(Pas à la BNF), simul et canonici, feudalis item, civilis, criminalis : theoretici ac practici… collectum… studio et opera Johannis Calvini, alias Kahl,… Editio postrema… Dn. Dionysii Gothofredi, Dn. Hermanni Vulteii. - Complementum lexici perfecti… : I. Liber singularis de vocibus et orthographia, syntaxi et formulis quibusdam in jure civili romano plane singularibus… ; II. Formulae antiquae, seu solennia et hodie inusitata populi rom. verba ; III. de Variis tum verborum tum vero et rerum formulis et antiquitatibus, quae in regiis ac decemviralibus, aliisque priscis Romanorum legibus… continentur ; IV. de Verbis feudalibus praecipue notabilibus aut alias minus usitatis… Eaque. studio Johan. Calini (sic)., alias 'Kahl, etc., collecta et adjecta : editione postrema nunc recognita & aucta. Coloniae allobrogum, Matheus Berjon, 1612. In-4, plein daim époque, dos à nerfs, filets à froid. Pièce titre papier avec titre manuscrit. 8ff +1878pp recto blanc+235pp, recto blanc. titre en rouge et noir. Texte sur 2 colonnes. Johann Kahl (ou Calvinus, Calvus)est né à Wetter près de Marburg.Il a commencé ses études à l'université de Marburg en 1571,puis a continué à l'Université de Heidelberg ,en 1576 sous la conduite de l'humaniste français Hugues Doneau, ou Hugo Donellus (1527-1591). Il accepta un poste à la Faculté de Droit de Heidelberg in 1595, où il enseigna jusqu'à sa mort en 1614. Il a écrit plusieurs livres sur le droit romain,le droit juif,la législation judiciaire et composé deux dictionnaires. Le plus connu est le Lexicon iuridicum, publié pour la première fois en 1600 (Frankfort). Le texte associe des travaux originaux avec des compilations tirés de ses précurseurs accompagnées de substantielles annotations. Dans une quasie parfaite reliure d'époque en plein daim ! Des exemplaires similaires à METZ - BM M 171, PAU-Médiathèque intercommunale. service patrimoine B6b_5,MOULINS - BM 24199,POITIERS - BM C 8907, LA ROCHELLE - BM 7681 C, TARBES - Médiathèque G 242, AVRANCHES - Fonds ancien O 644, CHALONS/CH. - BM AF 6140, MONTPELLIER - BU Droit HA 150724 RES, STRASBOURG - BNU F.101.316 , PARIS - Bib. Sainte Geneviève 4 E 1311 INV 610 RES , PARIS - Mazarine 4Ê 13885 ,PARIS - Inst.Cathol.de Paris 4263, ANGERS - BM J 502, ORLEANS - Médiathèque B2624, CAHORS-Bibliothèque patrimoniale Q 441,. 650€. [ABC51]

o 20787. CAROLUS STEPHANUS (CHARLES ESTIENNE). Dictionarium historicum, geographicum, poeticum, gentium, hominum, deorum gentilium, regionum, locorum,. ciuitatum, equorum, fluuiorum, sinuum, portuum, promontorium, ac montium, antiqua recentioráque af sacras & prophanas historias, poëtarúmque fabulas intelligendas, necessaria nomina, quo decet ordine complectens…(Pas à la BNF). Jacobum Stoer, 1606. In-4, reliure époque plein velin ivoire.Titre manuscrit. 454pp. Charles Estienne, (1504-1564), médecin et écrivain. Il appartient à la grande famille des imprimeurs du même nom (troisième fils de Henri Estienne), et était le gendre de Simon de Colines. Avant de devenir lui-même imprimeur, il s'était consacré aux langues anciennes puis à la médecine. Lazare Baïf lui confia l'éducation de son fils et, à ce titre, l'emmena dans ses ambassades d'Allemagne et d'Italie. À Venise, Estienne se lia d'amitié avec Paul Manuce. Il devient en 1542, docteur Régent de la Faculté de Médecine de Paris. Il exerce la médecine jusqu'en 1550. En 1550, suite à la fuite de son frère Robert Estienne à Genève, il doit reprendre la direction de l'imprimerie familiale et signe son malheur. Ses créanciers le font emprisonner au Châtelet en 1561, où il meurt en 1564. manque en haut du dos et aux plats. Coins émoussés. 50 premières pages fortement cornées. Trou à la page de titre sans atteinte au texte. Frottage avec effaçage d'une patite partie du titre.Tamizey de Larroque accorde à Aimar de Ranconnet la paternité du "Dictionarium historicum, geographicum, poeticum". Ce dictionnaire historique, géographique et poétique est indubitablement dû à la plume de Charles Estienne. Il avait publié son ouvrage pour la première fois en 1553 et qui connut plusieurs éditions successives dont notamment celle de 1579 à Lyon apud Herculem Gallum. Dans la même année, cet ouvrage fut imprimé par Stoer à Genève sans pour autant indiquer le nom de l'auteur, Lugduni : Apvd Lvdovicvm Cloqvemin, 1581, Paris, Thomas Blazium, 1608, Francfort, Wechel, 1621. First published in 1501 by Herman Torrentius in a small size, it was soon expanded, and in 1553 revised into a vastly expanded version by Charles Estienne. Ce livre est considéré comme la première encyclopédie. Rare. 2 exemplaires repérés en France (Nimes, Carré d'Art, édition de 1595) et Rennes (édition de 1654). (Pas à la BNF). 250€. [spe]

o 20792. CÉSAR, Jules. Rerum ab se Gestarum Commentarii, (pas à la BNF). Lyon, Antoine de Harsy, 1618. pett In-12, plein daim. 976pp + index. Bois sur page de titre. Bandeaux. Lettrines. Volume renfermant la Guerre des Gaules et la Guerre civile de César, ainsi que les compléments aux Commentaires de César par Azulus Hirtius, l'ami de Cicéron et lieutenant de César, qui l'a chargé souvent de missions et négociations délicates. On attribue à Hirtius le huitième livre de la Guerre des Gaules dans les Commentaires de César, et les Guerres d'Alexandrie, d'Afrique et d'Espagne, dans le même recueil ; cependant certains critiques donnent à Oppius les compléments de l'Oeuvre de César, et en particulier la Guerre d'Afrique. Petite galerie au dos. Galeries sur les premier plat. Fort charmant exemplaire dans sa reliure plein daim d'époque.3 exemplaires similaires seulement dans les bibliothèques en France : 2 à Grenoble et un à Rennes. Rare. (pas à la BNF). 325€. [AM3]

o 31486. CHALARD, Joachim du. Sommaire exposition des ordonnances du roy Charles IX. Sur les plaintes des trois Estats de son Royaume, tenus à Orléans, l'an M. D. LX, Par || Ioachim du Chalard, Aduocat, au grand || conseil, natif de la Souterraine, en Limosin. || Esaie XXV. || Parce qu'on a transgressé les Loix, qu'on a peruerty le || droict, malediction deuorera la terre : les habitans d'i- || celle deuiendront insensez & seront exterminez, || tellement qu'il en demeurera bien peu. || pas à la BNF. Lyon, Giochard, 1565. In-12, br. i ff titre + 132 ff + 19ff index + 4ff extrait des registre + 1ff au recto blason imprimé. sans reliure mais reste de couture en double nerfs. Manque dans le coin supérieur droit de la page de titre avec légère atteinte de 2 lettres du titre. Premières pages cornée. Manue au dernier feuillet sans atteinte au blason. Mouillures marginales. Rousseurs mais enviable exemplaire puisqu'un seul exemplaire est répertorié en France : Edition de 1565 à Angers. Pas à la BNF. 195€. [AM5]

o 32459. CHENU, JEAN. Recueil de reglements notables, tant généraux que particuliers donnez entre ecclésiastiques pour la célébration du service divin :(Pas à la BNF), juges, magistrats & autres officiers royaux, & des seign. justiciers inferieurs & subalternes, pour l'exercice de leurs offices, rang, seance, prerogatives, institution & destitution d'iceux. Auquel sont adjoustées cent rares & singulieres questions de droict, decidées par arrests memorables, partie d'iceux prononcez en robbes rouges. Le tout extraict des Ordonnances royaux, arrests du conseil privé & autres cours souveraines de France. Par Jean Chenu, Sixiesme & derniere edition, plus exactement reveu¨e & corrigée, que les precedentes. 2e livre : cent notables et singulieres questions de droict décidées par arrests… Lyon, Rigaud et Borde, 1626. In-4, reliure époque pleine basane fauve. Dos à nerfs orné de caisoon et fleurons et titre en noir. Filets. Filet en encadrement sur les plats. Large fleuron avec belle armoiries non identifiées au centre (Haume emplumé de chevalier avec semis de de trèfles dans un écusson). ([1, 1 bl., 2], 546, [21, 1 bl.] p. ; [1, 1 bl., 10], 396, [12] p. très beau cuivre gravé sur la page de titre Titre en rouge et noir. Jean Chenu, jurisconsulte français né à Bourges en 1559, mort en 1627, exerça sa profession d'avocat dans sa ville natale. Ce pourfendeur de sorciers s'est illustré dans les Curiosités judiciaires historiques et anecdotiques recueillies et mises en ordre par B. Warée, aux pages 366 et suivantes, qui explique comment il fit exécuter une malheureuse femme sur une accusation absurde. " Procédure incroyable ", nous dit Warée, et cet exorde nous en donne une idée :La mécroyance de certains juges a rendu jusqu'à ce temps le crime de sortilège comme impuni, et cette impunité a fait que le nombre des sorciers a merveilleusement multiplié, et a donné une telle licence au diable, que, par le moyen de ses suppôts, il a infecté une grande partie de la chrétienté, et tanquam serpens irrepens, s'est glissé jusque dans les meilleures villes; et, au lieu que les sorciers se tenaient séparés dans les montagnes désertes et retirées, ils ont pris place partout, et habitent les lieux les plus peuplés. Notre exemplaire est similaire à celui de Toulouse. La deuxième partie 'Cent notables et singulières questions de droict) a sa propre page de titre avec la même mention d'édiiton, la même adresse et la même marque d'imprimeur que pour la première partie. 4 exemplaires similaires en France : PARIS - Cour de Cassation 4161, METZ - BM M 1, TOULOUSE 1 - C.Hist.Droit/Idées p Res B142, MONTAUBAN - BM CEN MAG-ADULTES LIV 15195(Pas à la BNF) NON PRESENT DANS SA BONNE VILLE DE BOURGES ! 550€. [ABC51]

o 30934. CHRYSOSTOME, Saint Jean. Tomus quartus operum divi ionnis Chysostomi, archiepiscopi Constantinopolinami, continens omniium D. Pauli epistolarum…(pas à la BNF) TOME 4 SEUL. Paris, Carolam Guillard viduam Claudij Cheuallonij & guliemum Desboys, 1556. in folio, reliure époque pleine basane. Dos à nerfs. Plats orné de grandes plaques à froirs. Large fleurons doré au centre des plats. 1682pp. Surnommé Chrysostome, c'est-à-dire Bouche d'Or, saint Jean était appelé de son vivant Jean d'Antioche, car il était né dans cette ville en l'an 344. Tour à tour ermite, puis prédicateur renommé, il succède à Nectaire au patriarcat de Constantinople en 397. Très aimé du peuple pour sa piété et l'exemple de vie simple qu'il donne, il inquiète les puissants et ceux qu'indisposait sa liberté de parole. Déposé sur ordre de l'empereur, rappelé, à nouveau éloigné, il meurt en septembre 407 sur la route de son dernier exil (exilé à Cucusus, en Arménie. Il est remplacé au siège patriarcal le 26 juin 404 par un vieillard, Arsace). Le 27 juin 438, son corps est ramené triomphalement à Constantinople, le pape Innocent ayant déjà cassé la sentence de condamnation qui avait été portée contre le saint patriarche. Saint Jean Chrysostome est Docteur de l'Église et l'un des quatre plus grands Pères de l'Église d'Orient. Depuis les premiers siècles du christianisme, les Pères de l'Église, les théologiens et les exégètes sont unanimes pour reconnaître l'importance des épîtres de saint Paul : après les Évangiles, elles forment "le livre le plus précieux que possède l'Église" ; mais pour profiter de cette mine inépuisable, en tirer de quoi vivifier la foi et stimuler la vie et la mission chrétiennes, il faut un bon guide, car comprendre ces textes si riches n'est pas toujours chose facile. Saint Jean Chrysostome, parmi les admirateurs et commentateurs de saint Paul, est le plus célèbre. On en trouvera, dans ces quatre volumes, son magnifique commentaire. De celui-ci, nous avons principalement retranché - mais sans nuire au suivi de l'explication - les exordes, les résumés, les digressions et les grandes exhortations morales qui terminent les homélies, mais qui concernent souvent sur un sujet d'actualité sans rapport avec le passage commenté. On appréciera la simplicité et la profondeur, mais aussi l'actualité de ces homélies adressées aux membres si divers de l'assemblée chrétienne…" Déposé, exilé de son vivant par l'autorité politique, Jean Chrysostome est un des saints les plus marquants de l'Église orthodoxe. Manque quasiment entier du dos. Plats détachés. On obseve des renforts du dos en manuscrit du Xve ou antérieur sur les palts. Pas à la BNF. Tome 4 seul. Commmentaires par saint Jean Chrysostome des épîtres de saint Paul. 395€. [AM0]

o 11874. CICERON. M. T. Ciceronis epistolae ad Atticum, Brutum & Q. Fratrem…, (pas à la BNF). Lyon, Sébastien Gryphe, 1548. Petit in 12, reliure époque plein veau. Dos à nerfs. Flets à froid. Titre manuscrit. Encadrement à froid sur les plats. 1ff+784pp+22ff+1ff blanc. Charnières fendues mais en très bel état. Baudrier, VIII, 225, incrit à la cote 20594-64 à la Bibliothèque de Lyon seulement. Rare. (pas à la BNF). 448,99 €. [AM5]

o 22790. CICERON, MARCUS TULLIUS, (M, Tullii Ciceronis). Rhetoricorum posterior tomus, (pas à la BNF). Lugduni, Apud Viduam Claudii Morillon, typogr. Sereniss. Duc. Montisp, 1624. In-16, plein daim époque. Dos à nerfs. 539pp recto blanc avec colophon date de 1622. Qu'il ait écrit ou non la Rhetorica à Herennius, Cicéron, à côté de Quintilien (le professeur de rhétorique romain le plus influent) est considéré comme le rhéteur romain le plus important. Son œuvre inclut le De Inventione oratoria, De Oratore (un traité complet des principes de la rhétorique sous forme dialoguée), les Topics (un traité rhétorique des lieux communs dont l'influence fut très grande à la Renaissance), le Brutus (un dialogue sur les rhéteurs les plus célèbres) et l'Orator (une défense du style de Cicéron). Exemplaire correct dans sa reliure d'époque plein daim. Reliure légèrement frottée. Petites galeries sur le 2e plat. Nous n'avons retrouvé qu' un seul exemplaire similaire en France à la BM de Lyon : 813178, CGA. Pas à la BNF. Très rare. 350€. [AM3]

o 21372. CLAUDIEN, CLAUDIUS CLAUDIANUS. Cl. Claudianus, Theod. Pulmanni… diligentia et fide summa e vetustis codicibus restitutus, et Martini Antonii Del Rio notis illustratus, Rio, Martin Anton del (Le P., S. J.) (Annotateur), Poelmann, Theodor (Editeur scientifique), excudebat Petrus de La Rouière (Imprimeur) (pas à la BNF. Aureliae Allobrogium, excudebat Petrus de La Rouière, 1606. In-12, plein velin ivoire. Titre manuscrit au dos. Attaches. 346pp. Claudien (Claudius Claudianus) est un poète latin qui écrit vers 400 ap. J.-C.Claudien est né en Égypte, peut-être à Alexandrie. Poète de cour et mondain, il était resté païen, plus par attachement à la tradition que par conviction religieuse, semble-t-il. On connaît peu de détails au sujet de sa vie.Il a écrit en latin, quelquefois aussi en grec. Son style, influencé par la rhétorique, est vigoureux. Avec Prudence, il est l'un des derniers grands poètes latins de l'Empire romain.Claudien est l'auteur de poèmes de circonstance, destinés à glorifier Stilicon (mort en 408) et l'empereur Honorius : panégyriques, poèmes nuptiaux (épithalames), célébration de victoires militaires, invectives. Il est aussi l'auteur d'épopées mythologiques : le Rapt de Proserpine ; la Gigantomachie (combat des Géants). On a également de lui un recueil de petits poèmes divers, en latin mais aussi en grec. Quelques feuillets cornés ainsi qu'un coin mais fort charmante reliure ayant encore une partie de ses attaches. Un seul exemplaire similaire signalé en France : Chalons-sur-Marne : Cote et fonds AF 22536, ancien. Pas à la BNF. 248,99 €. [AM11]

o 15394. CLENARDI, Nicolai. Grammatica graeca, a stephano Moquoto… Editio ultima (pas à la BNF). Lyon, Antoine Mollin, 1683. in 12, reliure époque plein basane. Dos à ners orné de caissons, fleurons, titre gravé. 272pp. Reliure frottée avec manques au dos, coiffes, coins et plats.fortes rousseurs. 2 exemplaires en France : Caen et Rochefort. Pas à la BNF. 134,50 €. [AM11]

o 22233. CLUVERII, Philippi. Introductionis in universam geographiam tam veterem quam novam libri VI, editio octava (pas à la BNF). Lyon, Borde, 1642. In-12, reliure plein velin. Titre manuscrit. 505pp + index. planche dépliante. Originaire de Dantzig, le géographe allemand Philippe Clüver connu sous le nom de Cluvier ou Cluverius, quitta l'étude du droit à Leyde pour s'adonner entièrement à la géographie sous le parrainage de Joseph Scaliger. Après avoir servi en Bohème et en Hongrie il entama une série de voyages à travers l'Europe : Angleterre, France, Allemagne, Italie. C'est à Rome où son génie pour les Lettres et des langues lui valut considération et admiration qu'on le priât de rester. Ses premiers ouvrages publiés en 1611 et 1624 furent respectivement consacrés à la Germanie et à l'Italie. Clüver est considéré comme le premier géographe ayant su mettre en ordre ses recherches et à en extraire des principes, il fut parfois contesté mais le plus souvent respecté. Il s'éteignit dans sa ville natale en 1625. Born in Danzig, the celebrated geographer Philip Cluver (1580-1623) began to study law at Leiden, but soon turned his attention to history and geography under the tutelage of Joseph Scaliger. After soldiering in Bohemia and Hungary he travelled throughout England, Scotland and France. Finally settling in Holland, Cluver received after 1616 a regular pension from the Academy at Leiden. A specialist in Near Eastern and Ancient geography, Cluver authored numerous works, the Introductionis proving to be his most popular. The standard introduction to geography during the 17th century, no fewer than ten Elzevier editions were published between 1624 and 1672. Sabin 13805. P. 7164, Pécoul AIX-EN-PROVENCE-B. Méjanes a un exemplaire imprimé par Cavelier, Pas à la BNF : Tolbiac (G 9188) ne possède qu'une édition de Cadomi : ex typographia A. Cavelier , 1642. Chalons n'a qu'une édition de Lyon de 1648. Une édition de 1641 chez les Elsévir : Lugduni Batavorum : apud Elzevirios, à la Bibliothèque Sainte geneviève. Brunet II,113 et VI, 1040 : N 19607. Très rare. 495€. [AM4]

o 22789. COMENIUS, (Jan Amos Komenský). Janua aurea reserata duarum linguarum (LA CLEF DES LANGUES), sive Compendiosa methodus latinam et gallicam linguam perdiscendi, sub titulis centum, periodis mille comprehensa, et vocabulis bis mille ad minimum aucta… (pas à la BNF). Genevae, apud Joannem de Tournes, 1550 (pour 1650). In-12., plein velin époque. 32 + table+ 356pp + important index + importante table des mots. Jan Amos Komenský, dit Comenius, fut un philosophe, grammairien et pédagogue tchèque. Il est né le 28 mars 1592 à Uherský Brod (Moravie), mort à Amsterdam le 15 novembre 1670. Membre de la secte des Frères Moraves, il s'occupa toute sa vie de perfectionner les méthodes d'instruction. Comenius est avant tout un théologien. Les philosophes des Lumières considèrent Comenius comme un métaphysicien d'arrière-garde (un "faux prophète", un "moraliste à l'esprit étroit" écrira Diderot). Pourtant, par sa pensée utopique et atypique, Comenius aura préparé le monde protestant à accepter le rationalisme plutôt antichrétien des Lumières. Son œuvre le fait actuellement considérer comme le père de l'éducation moderne ; Michelet l'appellera Le Galilée de l'éducation. Il est aussi considéré comme l'inspirateur de la franc-maçonnerie. Comenius rencontre René Descartes en 1642 et les deux hommes, malgré des divergences apparemment irréconciliables, ont bien le même but d'une science rationnelle universelle. Pour Comenius, la réforme de l'éducation est l'unique remède à la profonde crise culturelle que traverse l'Europe à l'époque de la Guerre de Trente Ans. Cette réflexion a des racines religieuses. En plaidant pour une démocratisation de l'éducation, Comenius se fait l'héritier du message égalitaire du christianisme : puisque chaque être humain est une image de Dieu, chacun mérite d'être éduqué. De plus - et c'est là l'une des revendications de la Réforme tchèque - une population éduquée peut accéder directement aux textes sacrés, et se rapproche ainsi de Dieu. Ainsi, "tout doit être enseigné à tout le monde", sans distinction de richesse, de religion ou de sexe. Cette dimension universaliste de la pensée de Comenius, contenue dans le concept de pansophia, ou sagesse universelle, est son aspect le plus ambitieux.Pour réaliser la "sagesse universelle", Comenius conçoit un système d'éducation rationalisé, unique pour tous les jeunes des deux sexes, et composé de quatre degrés : l'école maternelle pour les plus petits (une idée qu'il développe tout particulièrement), l'école publique pour les enfants, l'école secondaire pour les adolescents et les académies pour les plus âgés. Cependant, Comenius considère que l'éducation est un processus qui doit durer toute la vie - le monde tout entier est une école.Mais ce qui fait de Comenius le pionnier de la pédagogie, ce sont surtout ses réflexions sur la manière d'enseigner, et en particulier l'idée que l'enseignant se doit d'éveiller l'intérêt de son élève. Pour ce faire, Comenius préconise l'utilisation d'images. C'est ainsi que son manuel Orbis sensualium Pictus a pour ambition d'apprendre le latin aux enfants par en associant un mot à une image. Comenius défend aussi le rôle des jeux, en particulier des jeux de groupe ; rien de tel qu'apprendre en s'amusant. L'enseignant doit aussi encourager la participation des élèves. Parallèlement, la pratique de la punition corporelle est vigoureusement déconseillée. Pour Comenius, l'homme n'a pas besoin d'être sous la contrainte pour apprendre ; il le désire naturellement. Comenius est surtout connu par le petit ouvrage intitulé: Janua linguarum reserata ou la Clé des langues (Lesna, 1631) : il y a rassemblé en 1000 phrases tous les mots usuels, de manière à donner à la fois, en un temps très-court, la connaissance des mots et celle des choses. Cet ouvrage eut un succès prodigieux : il a été souvent réimprimé et est traduit dans presque soutes les langues. Citation : " Lorsque l'éducation générale de la jeunesse commencera par la bonne méthode, il ne manquera plus à personne ce qui lui est nécessaire pour bien penser et bien agir. ".Le projet Comenius est un projet européen patronné par l'Union européenne et lancé en 2002. C'est un projet qui s'étend de la maternelle au secondaire. Il s'adresse à tous les acteurs de la vie éducative : enseignants, élèves, parents d'élèves, associations de parents d'élèves, ONG et collectivités territoriales entre autres.La Médaille de Comenius. Le ministère de l'éducation nationale, de la jeunesse et du sport de la République Tchèque et de l'UNESCO a établi la médaille d'Amos Comenius en 1992 à l'occasion du 400th anniversaire de la naissance de ce grand éducateur. La médaille COMENIUS, une des récompenses les plus prestigieuses d'UNESCO, est prévue pour reconnaître le travail de ces éducateurs qui ont apporté une contribution significative au développement ou au renouvellement de l'éducation. 5 Mars 2007, Source: Radio Prague:Synopsis: Decouverte a Vienne d'une copie rare de "Janua linguarum reserata" ("la Cle des langues", 1631) du philosophe et theologien morave John Amos Comenius, considere comme le pere de l'education moderne. On pensait jusqu'alors qu'il ne restait que deux copies de ce livre, l'une a Mannheim en Allemagne, l'autre au Monastere de Strahov a Prague, en Republique tcheque. Erreur de date : date imprimée 1550. Petit manque par rongeure en bas du dos. Velin légèrement sali et noirci. Manque de la page de garde. Petit manque sur les bords de la page de titre. A la date de 1650, Beaune P 788, 17ème-18ème siècles. A la date de 1550, exemplaire identique au notre : Nantes : 22518, Fonds ancien 3. Pas à la BNF qui possède que 3 éditions de 1659. 295€. [AM3]

o 21519. DESSELIUS, Valerii Andrea. Erotemata Juris Canonici digesta et enucleata, (pas à la BNF). Coloniae, apud viduam A. Bingii, 1672. In-12, reliure époque pleine basane. Dos à nerfs orné de fleurons. Titre gravé. Roulettes sur les coupes. 7ff +440 pp. Reliure frottée. Petit accroc à la coiffe supérieure.Un seul exemplaire en France : BU Jean Moulin à Lyon (49871). 248,99 €. [AM11]

o 21520. DIOGENIS LAERTII. De vita et moribus philosophorum libri X, recens opera Joannis Boulieri ad fidem graeci codicis diligenter recogniti. Cum indice locupletissimo… (Pas à la BNF). Lugduni, Antonium Vincentium, 1556. in-16, reliure pleine basane époque. Dos à nerfs. Plat orné. Encadrements à froid. Fleurons. 735-[1 bl.-25] p. Diogène Laërce, poète et doxographe grec (Laërce, Cilicie, déb. du IIIe siècle).On ne sait que peu de choses sur Diogène Laërce. Le fait est d'autant plus paradoxal qu'il représente souvent l'unique source que nous ayons sur la vie et les doctrines de nombreux philosophes. C'est par exemple uniquement par lui que nous connaissons les lettres d'Épicure et ses maximes capitales, ainsi que les testaments de certains philosophes. Certains de ses écrits restent encore sujets à caution, car il cite une lettre de Pisistrate à Solon et une réponse de Solon à Pisistrate considérées aujourd'hui comme apocryphes. Manque au dos. Plats frottés avec coupure sur un des plats. Coins émoussés. 3 exemplaires en France : Grenoble : E.22738, CGA. Paris, Sainte-Geneviève : DELTA 72855 RES. Sorbonne :RXVIB 6= 364. Baudrier V, 237 ne signale cette édition partagée avec Jean Frellon. (Pas à la BNF). 295€. [AM3]

o 15742. DOMINICO RIVARD (DOM MONNIOTTE). Institutiones philosophicae ad usum scholarum accommodatae, Tome 1 : Logica et Metaphysica. Tome 2 : Pneumatologia et Ethica. (Pas à la BNF). Paris, Morin, 1778. 4 tomes reliés en 2 volumes in 12, reliures époque pleine basane fauve. Dos à nerfs orné. Fleurosn, caissons. Titre gravé sur pièce de tomaison de maroquin rouge. Tranches rouges. 310pp+256pp+ 2 ff privilège + 106pp+290pp+ 1 ff catalogue. Belles reliures, qqs manques sur les coupes. 3 coins émoussés. Un seul exemplaire complet en France à Nantes :4514, Fonds ancien. Celui de Roanne est incomplet du Tome1 : R2 A 2275, AN. Pas à la BNF. Rare. 332,50 €. [AM11]

o 21523. DU TERTRE. [Le ]philosophe extravagant, dans le traité de l'action de Dieu sur les créatures. (Par le P. Du Tertre), (non présent à la BNF). Bruxelles, Fricx, 1716. In-8, reliure époque pleine basane. Dos à nerfs orné. Titre gravé sur pièce de maroquin rouge. 3ff + 304pp. Jean-Baptiste (né Jacques) Du Tertre est un homme d'église (religieux dominicain) et un botaniste français, né en 1610 à Calais et mort à Paris en 1687. Après avoir servi dans l'armée hollandaise, notamment lors d'une expédition au Groenland au siège de Maastricht en 1633. Il rejoint alors l'ordre des Dominicains et adopte le prénom de Jean-Baptiste. Il est envoyé comme missionnaire dans les Antilles en 1640 et ne retourne en France qu'en 1658. Il est l'auteur de plusieurs ouvrages dont Histoire générale des îles Saint-Christophe, de la Guadeloupe, de la Martinique et autres de l'Amérique (Paris, 1654), La Vie de Sainte Austreberte (1659) et l'Histoire générale des Antilles habitées par les Français (quatre volumes, 1667-1671). Notons que Raynal prit à Montesquieu les principaux éléments de sa campagne fort violente contre l'esclavage. Montesquieu fut le premier grand philosophe à rejeter carrément les défenses théoriques de l'esclavage. Auparavant, il n'y avait eu guère que des appels plus ou moins sentimentaux des missionnaires comme le Père du Tertre (Histoire Générale des Antilles). Edition originale très rae. Un seul exemplaire en France ; Amiens : SA 377 A, Sciences et Arts. Pas à la BNF. 448,99 €. [AM11]

o 2853. DUHAN, Laurent. Philosophus in utramque partem sive selectae et limatae difficutates in utramque partem cum responsionibus, ad usum scholae, circa celebres universae philosophiae controversias. Edition nova. (pas à la BNF). P., Sociatatis, 1730. Petit in-8, Rel. ép. pl. bas. Dos à nerfs ornés. Pièce titre maroquin rouge. Titre gravé. 3ff+ 464pp. Laurent Duhan, philosophe français né à Chartres vers 1656, mort à Verdun en 1726, enseigna la philosophie au collège du Plessis à Pans puis fut grand vicaire de l'évêque d'Autun. Son livre, publié la première fois en 1694, a eu beaucoup de succès dans les écoles et a été souvent réédité. Petits manques à la coiffe sup. sinon très bel exemplaire. Un seul exemplire similaire à Caen : RES A 875, Fonds ancien 4. 65€. [AM5]

o 15417. ERASME. Les Colloques (Colloquia familiaria nunc emendatiora quibus accedunt Davidis Constantii notae), (pas à la BNF). Genève, Samuel de Tournes, 1680. in 12, reliure époque pleine basane. Dos à nerfs orné de caissons, fleurons, titre gravé. 12ff+809pp+ index. gravure en frontispice. Charnière fendu avec manque au haut de la coiffe. 2 coins émoussés. Qqs rousseurs nonobstant charmant exemplaire.(pas à la BNF). 195€. [AM4]

o 27853. EURIPIDE. Tragédies, Tragedie di Euripide intere XIX frammenti, ed epistole greco-Italiane in versi…Opera del P. Carmeli…(suivi du : Le Fenisse di Euripide , 1744). Padova, Nella stamperie del Seminario Appresso Gio manfrè, 1743. In-8, reliure époque pleine basane. Dos à nerfs orné de caissons, fleurons. Titre gravé sur pièce de maroquin rouge. 6 ff +xlvi +166pp + 3ff +xxxii +166pp + suivi de : Le Fenisse di Euripide, tragedia terza, 3ff + 210pp. Charnières fendues. Manque aux coiffes. Et aux coins. Quelques rousseurs. Restes d'une fort belle reliure. (Pour le Fenisse : Catalogue des livres rares et précieux de la bibliothèque de feu M. Pierre-H. Larcher, 1813- page 96, N 931). Pour la Fenisse : Un seul exemplaire en France à Montpellier : 37109(3) RES Fonds ancien. 148,99 €. [AM12]

o 32081. EXPILLY. Plaidoyez de MRE …CLAUDE EXPILLY, chevalier, conseiller du Roy an son conseil d'état et Présidant au Parlement de GRENOBLE, ansamble plusieurs arrets et reglements notables dudit parlement. 6e edition. LYON, RADISSON, 1657. In-4, reliure époque plien basane. Dos à nerfs orné de filets. Titre gravé. Filets en encadrement sur les plats. 13ff +580pp + index. Accroc avec manques aux coiffes. Galreie sur iun plat, Coins émoussés.Brunet II, 1136.Claude Expilly (Voiron 1561 - Grenoble 1636) a commencé sa carrière comme avocat au Parlement de Grenoble où il se distingua par ses brillants plaidoyers. Il soutint un temps les ligueurs mais se rallia après la défaite de 1590 à Lesdiguières et à Henri IV qui lui confia plusieurs missions et le nomma Conseiller d'Etat. Outre ses remarquables travaux de juriste, Expilly fut aussi un poète. Expilly est finalement nommé conseiller au Parlement de Grenoble puis président de ce parlement de 1616 à 1629. 350€. [AM7]

o 32454. FABER , JOANNES. Redivivi Joannis Fabri Burdegalensis l. V. D. Celeberrimi, Galliarumque cancellaru supremii in justinaini Imp. Institutiones Juris civilis Commentaru (Pas à la BNF). Lugdunensem, Franciscum Fabrum, 1593. In-4, reliure époque pleine basane. Dos à nerfs orné de filets. Filet en encadrement sur les plats. Large fleuron au centre des plats. Titre gravé. Peit accroc aux coiffes avec petit manque. Plat légèrement épidermé. Nonobstant belle reliure d'époque. Un seul ex en France. ORLEANS - Médiathèque B2613(pas à la BNF). 500€. [abc50]

o 22977. FACHINAEI (ANDREA), (André Fachin). Controversiarum juris libri novem, quibus omnes fere praecipvae juris controversiae explicantur… Editio secunda longe et correctior (pas à la BNF). Ingolstradii, Adami Sartorii, 1598. 3 volumes In-8, reliure plein velin ivoire à recouvrement de l' époque. Titre manuscrit. Tranches rouge. T1 = 48pp +557pp + 26pp. T2 : 30pp +604pp + 22pp, T3 =32pp + 613pp + 26pp. André Fachin - Andrea Fachinei (1549 - 1609), jurisconsulte de Forlì, fut conseiller des Comtes Palatin du Rhin et en 1587 professeur de droit à Ingolstadt (1587 - 1595). Cf. Camus 780 (édition de 1632 et 1678) ; Cat. de la Bibl. de l'Adminis.centrale de la justice, Bruxelles, 271. Forts beaux exemplaires dans une reliure parfaite. Manque des attaches. Quelques taches sur les plats. Exceptionnel. (pas à la BNF). Un seul exemplaire à peu près similaire de ce titre mais à Lugduni, Ex officina Jacobi Chouet, M.DCIX., 1609 en un volume à la Bibliothèque de Grenoble : B532. Avec en annotation :"Ricard des donations vol.1 part.1 ch.2 n 41.p.m.u. dit que l'autorité de fachin est considérable". This treatise on disputed points in the construction and interpretation of Roman law was originally published in three parts in 1595-97. An influential study, it went through several editions and issues. It was cited often by Roman-Dutch jurists of the eighteenth century. An Italian by birth, Fachinei was a professor of law at the University of Ingolstadt from 1587 to 1597 and at the University of Pisa from 1601 to the end of his life. Not in Camus or the British Museum Catalogue. Roberts, A South African Legal Bibliography 118 (citing other editions). 595€. [AAavl3]

o 13889. FLORUS, Lucius Annaei. Rerum romanorum, Libri IV ex museo Ioh Isaci Pontani…(pas à la BNF). Lugduni, Lamati Candy, 1650. in 18, reliure époque plein velin. 110pp+Suivi de Note et observata politica ad lucium Florum. Dos cassé avec petits manques. Charnière fendue. Titre manuscrit (Pas à la BNF). 98,95 €. [AM11]

o 12022. FRANCISCI STEPHANI, D. A. Scto Ioanne A Salii et de Montfuron. Decisione vel eisdem curiae placita illo collectore. Cura et labore Gabriellis F. D. de Montfuron, in illa etiam curia, Inquisitionum praesidis in ordinem congesta. (Pas à la BNF). Lutetia Parisiorum, Sumptibus Nicolai Buon, via jacobae…, 1618. gr.In-8, reliure pleine basane fauve, dos à nerfs, fleurons, double filets titre gravé. 14ff +556pp + 26ff. beau portrait en frontispice. petits travaux de vers sur les plats et les premières pages.Un seul exemplire à Troyes : n.9.1244, Jurisprudence. Pas à la BNF. 632,50 €. [AM12]

o 20790. FRANCISCO MUNNOZ DE ESCOBAR. De ratiociniis administratorum et computationibus variis aliis, Tractatus Praegnantissimus. Omnibus Iuri Operam Dantibus, Tam in Theorica, Quam Praxiutilis, Iudicibus, & Advocatis Peinecessarius. Goudae (Le Gouda/ Pays-Bas), Guilielmi Vander Hoeve, 1662. In-8, reliure époque pleine basane. Dos à nerfs orné de caissons, fleurons. Titre gravé. 8ff+ 850 pp.+46 ff index. Accroc à la coiffe supérieur sans manque. Une galerie au dos. La première édition date de 1603. L'auteur y examine les aspects légaux de la comptabilité. Ce sont les premiers travaux sur des aspects légaux d'administration et de facturation. 10 exemplaires de ce titre dans toutes les bibliothèques françaises mais le seul exemplaire similaire à celui que nous proposons est à la de la BN (F-24988, Tolbiac - Rez de jardin - Magasin). Bel exemplaire de la plus grande rareté. 732,50 €. [AM5]

o 15944. GRENADE, Louis de. La guide des pecheurs composée en espagnol, traduite de nouveau en françois par Mr Girard… Nouvelle édition. (Pas à la BNF). Lyon, Guillimin, Baritel et Amaulry, 1683. In-8, reliure époque pleine basane. Dos à nerfs orné de fleurons. Titre gravé. 16ff+694pp+ tables. manque à la coiff. Sup et haut du dos. 2 exemplires à Lyon, 1 à Rodez et un à Bg-en-Bresse. (pas à la BNF). 124,50 €. [AM10]

 

 

o 12052. HIERONYMI, (Saint Jérome). Stridonensis epistolae selectae et in libros tres distributa, opera D. Petri Canisii Theologi…, Epistolarum, atque aliorum opuscolorum, quae tribus hisce libris continentur, ordo & numerus adjectus est… Novissmè, in hac ultima editione à quampluribus mendis quibus scatebant, castigatae. (pas à la BNF). Rothomagi, Malassis, 1659. iPetit in 12, reliure époque plein velin ivoire. Titre manuscrit. 10ff+759pp+ index. Belle gravure de Saint Jérome sur cuivre en pleine page de frontispice. Saint Jérôme de Stridon, en latin Eusebius Sophronius Hieronymus, est surtout connu pour sa traduction de la Bible en latin, la Vulgate. Les chrétiens le considèrent comme un Père de l'Église, et l'Église catholique romaine l'a nommé docteur de l'Église. Né vers 340, à Stridon, à la frontière entre la Pannonie et la Dalmatie, il est mort à Bethléem le 30 septembre 420. Durant les 34 dernières années de sa vie, Jérôme se conçacra à écrire sa version de l'Ancien Testament selon sa traduction de l'hébreu et de ses commentaires sur la Sainte Ecriture. reliure parfaite. Très rare. Un seul exemplaire en France à Rouen : Fonds ancien BU Lettres. Pas à la BNF. 732,50 €. [AM9]

o 12061. HUSSON CHARLOTEAU, Jean (Abbé). Abrégé des matières bénéficiales selon l'usage de l'église gallicane, avec quantité de modèles d'expédition en Cour de Rome & autres matières écclésiastiques. (Pas à la BNF). P., Jacques Langlois, 1664. In-12, reliure époque pleine basane. Dos lisse orné d'importants motifs de roulettes. Filets. Titre gravé. 6ff+190pp. Rare. Inconnu de Camus. 2 exemplaires en France : Beaune, P 13199 et Roanne : R2 A 733, AN. Pas à la BNF. 232,50 €. [AM2]

o 30006. JEAN MICHEL DE NISMES. L' Enbarras De La Fieiro De Beaucaire En Vers Brulesques Vulgaris (L'embaras… burlesques.), revist, corrijat & aumentat embé plusieurs autres Piessos, tant seriouzos que burlesques, lon tout per lou mesmo autheur. TROISIEME EDITION (pas à la BNF). Nismes, La veuve de Jean Plasses, sans date (1542). In-12, reliure milieu XIXe plein veau glacé fauve. Dos lisse. Fleurons. Roulettes à froid. Filets. Titre gravé sur pièce de maroquin rouge. Filet en encadrement sur les plats. Roulette à froid en encadrement sur les plats. Roulettes à l'intérieur des plats. Tranches dorées. 13ff +238pp. 1 plat entièrement détachée, nonobstant, belle reliure à restaurer. Très rare. Un seul exemplaire en France à Nimes avec la mention 3e édition au Carré d'art: 61308 Liotard. Pas à la BNF. 1 950€. [AM4]

o 23127. JUSTIN. Trogus Justinus Cum notis selectissimis variorum, Berneggeri, Bongarsy, Vossy, Thysy &c (Pas à la BNF). Lyon, Claude Bourgeat, 1670. In-12, reliure époque pleine basane. Dos à nerfs orné de felrurons, caissons, titre gravé. 17ff +564pp + 2 index. Bonne édition peu courante, de l'oeuvre de l'historien romain d'époque incertaine (IVe-Ve siècle de notre ère) Justin, qui consiste en une anthologie de l'Histoire universelle de Troge Pompée. Brunet III/566. reliure frottée. Manque aux coiffes. Charnières faibles avec petits manques au bas. Rare. Un seul volume similaire répertorié en France à Versailles : Thiers in-12 516, ancien. (pas à la BNF). 145€. [AAavl3]

o 20620. JUVÉNAL ET PERSE. (LES SATYRES de PERSE ET JUVENAL), ivnii ivvenalis & auli persii flacci satyrae iam recèns recognitae…(Pas à la BNF). Lyon, Thibaud Payen ou Théobalde Pagan (Theobaldum Paganum), 1557. in 12, reliure époque plein velin ivoire. 150pp. Bois gravé sur la page de titre (homme sous un arbre). Thibaud Payen (15.-1570) ; originaire de Troyes, il succéda à Laurent Hillaire dont il adopta la devise. Nicolas Edouard, son compatriote, trouva refuge chez lui et devint son correcteur. Protestant, il figura le 2 décembre 1569 parmi les "huguenotz reduictz" ; ses impressions commencent vers 1529 et se poursuivent jusqu'en 1570. Jolie impression de Thibaud Payen, "bon imprimeur, libraire hardi et entreprenant, qui occupe un rang des plus honorables dans la typographie lyonnaise du XVIe siècle." Impression en noir en lettres rondes. Ex-libris de Mathieu-Barthélémi Odouard (1758-1816) sur page de titre (magistrat drômois de Montélimar, président du tribunal). Plats légèrement salis. Mouillures. Galerie sur une quarantaine de pages sans atteinte au texte. Baudrier (IV,272). Nous n'avons trouvé qu'un exemplaire de cette édition en France à LYON. Une à Cambridge et une à Londres. Aureliana VII,66. Très rare édition. (Pas à la BNF). 448,99 €. [AM5]

o 23542. KANT, Immanuel (1724-1804). Beobachtungen über das Gefühl des Schönen und Erhabenen. (3e Edition. [First published 1764]). Les "Observations sur le sentiment du Beau et sublime. (pas à la BNF), suivi de :Träume eines Geistersehers, erläutert durch Träume der Metaphysik (1766) Rêves d'un visionnaire expliqués par des rêves métaphysiques (1766) suivi de : Versuch, den Begriff der negativen Grössen in die Weltweisheit ein-zuführen(1763) (Essai pour introduire en philosophie le concept de grandeur négative). Riga, Friedrich Hartknoch et Königsberg, Johann Jakob Kanter, 1771, 1766 et 1763. In-12, reliure début XIXe 1/2 basane à coins. Dos à nerfs orné de filets. Gros fleurons. Titre gravé sur pièce de maroquin brique. 110pp + 128pp +72 pp. reliure légèrement frottée. Coins émoussés. Edition originale pour le 2e et 3e livre (rêve d'un visionnaire et la grandeur négative) et 3e édition pour le premier livre (beau et sublime). Fort rare. (pas à la BNF). 1 500€. [AM5]

o 32463. LANCELOTTI, Giampaolo. Institutiones iuris canonici, quibus ius pontificium… libris quatuor comprehenditur,a lo. Paulo Lancelotto.(Pas à la BNF), suivi de : Institutiones iuris canonicommentarium Flavius Ursinus Ferdinando Farnesio S.D. ni le final avec la page : De COMPARATIONE IURIS PONTIFICII et Caesarei et utriusque interpretandi ratione… chez Guillaume Rouille, 1606 (entre la page 62 et 65. Lugduni (Lyon), Apud Haered. Guill. Rouillii (guillaume Rouille), 1606. In-4, reliure époque plein daim. Dos à nerfs. Titre manuscrit sur papier époque. 8ff +514pp +1 ff blanc +62pp + page titre : DE COMPARATIONE…jusqu' à page 80 +index 16ff. reliure avec galeries sur les plats. Mouillures sur le daim. Un coin et une coupe légèrement rongée. Mouillure sur page de titre. Intérieur parfait. La BM de LYON - 803239propose un exemplaire de 500 pages sans nos ajouts. L'autre exemplaire LYON - BM A 507888 semble est conforme au notreainsi que SCEAUX - C. juridique Paris11 Ai 14. Rare : pas à la BNF. Camus II, 248 N 457. 450€. [ABC53]

o 22234. MELA, Pomponius. De situ orbis libri tres, cum annotationibus Petri Ioannis Olivarii Valentini… (Pas à la BNF). Lugduni, Bartholomé Vincent, 1605. In 12, plein velin. Titre manuscrit. 116pp. C'est le plus ancien traité d'un géographe romain qui nous soit parvenu. Avec les commentaires de de l'humaniste espagnol Pedro Juan Oliver, publié pour la première fois chez Wechel en 1536.Edition avec les longs commentaires de Pedro Juan Oliver, mathématicien et latiniste, a été professeur à Paris et à Valence. manque à la Bibliothèque de Valence. 2 exemplaires similaires à Poitiers : DM 863. Pas à la BNF. Pas à la Bibliothèque de Valence. 545€. [AM4]

o 12056. MOLINA, A. L'instruction des prestres, qui contient une très importante doctrine, pour connaître l'excellence du saint sacerdoce… traduit de l'espagnol par René Gaultier, nouvellement revue, augmentée… par A. Angelier (pas à la BNF). Lyon, Antoine Molin, 1681. In-8, reliure époque pleine basane. Dos à nerfs orné de caissons. Fleurons. Titre gravé. 7ff +736pp +7ff. Reliure légèrement frottée. Petit manque au haut d'une coiffe. Un seul exemplaire similaire à Toulouse. Pas à la BNF. 50€. [AM11]

o 32426. MUNNOZ DE ESCOBAR, Francisco. De ratiociniis administratorum et computationibus variis aliis, Tractatus Praegnantissimus. Omnibus Iuri Operam Dantibus, Tam in Theorica, Quam Praxiutilis, Iudicibus, & Advocatis Peinecessarius. Noribergae (Nurenberg), Wolffgangi Endteri, 1646. In-4, reliure époque pleine basane. Dos à nerfs orné d'imprtants décors, fleurons et arabesques. Roulette en pointillé. Titre gravé. 7ff +650pp+36ff. L'auteur y examine les aspects légaux de la comptabilité. Ce sont les premiers travaux sur des aspects légaux d'administration et de facturation. 2 exemplaires similaires en France : AMIENS - BM JU 552et un autre à STRASBOURG - BNU F.105.984. 450€. [ABC40]

o 24462. MYNSINGER, (1514 - 1588). Dn. Joachimi Mynsingeri a Frundeck, Singularium observationum Imper. Camerae centuriae VI… Ex… recognitione Arnoldi de Reyger (pas à la BNF). Lugduni (Lyon), Antonium Candidum, 1608. In-8, Plein daim. Dos à nerfs. Titre gravé. Plats ornés de doubles caissons à triple encadrement. Armes gravées au centre des plats (caducée?). 18ff + 370pp + tables. Mynsinger Joachim von Frundeck (1514 ou 1517-1588) a étudié à Dôle, Tübingen, Padoue, et de Freiburg, où il a été l'élève de Zasius, et où il a été plus tard sur lui-même un professeur. Dos tachée au dos. Manque la page de garde. Petites galeries. Un seul exemplaire inventorié en France à la BM de Beaune : M 2676. Pas à la BNF. Rare. 432,50 €. [AM2]

o 22986. MYNSINGER (DN. JOACHIMI MYNSINGERI), JOACHIM A' FRUNDECK (1514 - 1588). Apotelesma, id est, Corpus perfectum scholiorum, ad Institutiones Iustinianeas pertinentium. Praeterius novissimum tam ex novellis constitutionibus quam imperialibus recessibus et observationibus Cam. Imp. Fundamenta quoque et leges allegatas… restitutas et distinctas de volontate et consilio auctoris, ex recognitione Arnoldi de REYGER… Studio & labore Ioannis FehI, IC. Editio reformata… Lugduni, Sn, 1634. In-4, reliure époque plein daim. Dos à nerfs. 10ff +853pp +index. Manques au dos et aux plats. Intérieur correct. Si ce traité est extrèmement célèbre puisque nous retrouvons plus de 50 exemplaires dans les bibliothèques françaises, aucune n'est à la date de notre exemplaire. Les 3 éditions de 1633 ont été imprimés par Chouet à Genève ! (Pas à la BNF). 332,50 €. [AAavl6]

o 22939. NEGUSANTIUS, Antonius (Antoine Négusant). Tractatus de pignoribus et hypothecis, Antonii Negusantii… diligenter recognitus…(pas à la BNF). Coloniae Agrippinae, Constantinum Munich, 1653. In-8, reliure époque pleine basane. Dos à nerfs. Fleurons à froid. Titre gravé. 848pp + index. Galeries sur le 1er plat. Un seul exemplaire en France à la BM de Grenoble : F.6834, CGA. (pas à la BNF). Belle reliure. Traité des gages ou nantissements et des hypothèques. 432,50 €. [AM8]

o 32473. NERON ET GIRARD, Pierre et Estienne. Les Edicts et ordonnaces des très chrestiens roys… (Pas à la BNF), François I, Henry II, François II, Charles IX, Henry III, Henry IV, Louis XIII et Louis XIV, Sur le faict de la Justice & abreviation des Procez. Avec annotations, apostilles, & Conferences sous chacun article d'iceux. Par Me. Pierre Neron, et Estienne Girard, Advocats en Parlement. Divisé en trois livres. Nouvelle & derniere Edition. Corrigée & augmentée de plusieurs Edicts, Ordonnances, Arrests, & Reiglements. Lyon, Rigaud, 1654. 3 tomes en 1 volume in 4 reliure époque pleine basane, dos à nerfs ornés de filets. Pièce titre de maroquin marron. Titre gravé. Filet en encadrement sur les plats. t1 : 8ff + 557pp + 8ff, T2 : 4ff + 537pp + 4ff + déclaration aury : 30pp. Epidermures. Manque aux coiffes nonobstant bonne reliure dépoque. Notons que le 2e volume a un titre légèrement différent : Edicts et ordonnances sur le fait de la justice et abbéviation des procès… Et les edits accordez à ceux de la religion prétendue réformée pour la pacification des troubles… Le tome 2 comprend donc les édits accordés aux réformés. Curiusement SAINT OMER - Bibliothèque de l'agglomération 1109 bis 17-6a une édition de 1655 imprimée à Lyon chez Simon Rigaud. L'exemplaire de AVIGNON - BM 8 1163de 1635 est signalé sans lieu. L'édition de1627 de BEAUNE - BM P 13262est signalé sans la page de titre. Pas à la BNF ni à Lyon. Aucune édition similaire en France parmi les 30 millions de livres décrits dans les bibliothèques françaises. Rare. 650€. [ABC51]

o 32429. NESMOND , ANDRÉ DE (SIEUR DE CHÉZAC). Remontrances, ouvertures de Palais et arrestz prononcés en robes rouges, par Messire André de Nesmond,… premier président au Parlement de Bourdeaux. TROISIEME EDITION. Précédé de: "Oraison funebre de feu monsieur Andre de Nesmond… faicte & prononcée par François Garassus de la Compagnie de Jesus, le VIIe. de janvier M. DC. XVI. en la nef de S. André de Bordeaux" (Pas à la BNF). Lyon, Pierre Cusset, 1616. grand in 8, reliure époque pleine basane. Dos à nerfs orné de fleurons, filets et roulettes à froid. Titre gravé. 40ff +592pp. gareries au dos et aux plats avec manque. Nobobstant fort belle reliure d'époque.pas à la BNF. Exemplaires en France mais imprimés à Poitiers en 1617. Aucun exemplaire similaire en France. Très rare première édition de ces "Remontrances" qui font appel à la philosophie et à la poésie. Les arrests qui suivent sont relatifs aux esprits , à l'ambre gris, à la monnoye et aux questaux. L'auteur , bien que proche de Henri IV, reste assez méconnu. On pourrait associer son nom au terme de "Sage" autant que de juriste, et ses écrits pourraient faire l'objet d'une étude relative à l'histoire de la pensée au début du XVIIème siècle. 550€. [ABC40]

o 20789. NICOLAI BURGUNDII, (Nicolas Bourgogne). Commentarius de evictionibus theoricus et practicus. Cui accedit Tractatus de periculis et culpis. -, Editio tertia (pas à la BNF). Coloniae agripinae, Joannem Busaeum, 1662. In-12, reliure époque pleine basane. Dos à nerfs orné de caissons. Fleurons. Titre gravé. Roulette sur mes tranches. 12 ff + 620pp +index (26 ff) + la suite : Commentarius de periculis et culpis in contractibus.- [6ff]-186-index (3ff). 3 petites galeries en bas du dos. Galerie à un plat. Nonobstant belle reliure d'époque dans un état fort correct. Nicolas Bourgogne (1586-1649). Livre similaire à Dijon, université de Bourgogne (L.I.146), Besançon (226919, Fonds ancien), Grenoble (F.6850, CGA). La BNF n'a qu'une quatrième édition , Venise, 1664 (F-11400, Tolbiac - Rez de jardin - Magasin). Le deuxième volume contenu dans ce tome est présent à la BNF (E*-1883, Tolbiac - Rez de jardin - Magasin). Livre présent dans quelques bibliothèques étrangères. Rare. 580€. [AM11]

o 12018. OLEA, Alphonsi de. Tractatus de Cessione…, (pas à la BNF). Geneve, Chouet, 1665. In folio, reliure époque pleine basane, dos à nerfs orné de caissons, fleurons. Titre gravé. 4ff+ 332pp+ index 28ff+ decisiones sacrae rotae romanae… 4ff+ 89pp +6ff. Pas à la BNF. Nous n'avons en France qu'un exemplaire de Chouet de 1701 à Chambéry : PER C 2521, Perpéchon. 432,50 €. [AM1]

o 20794. OVIDE (PUBLIUS OVIDIUS NASO). Pub.Ovidii Nasonis, Fastorum lib. VI, Tristium V, de Ponto lib. IV, ad Liviam, Ex accuratissimi Andrea Naugerii, Aldi Manutii et aliorum doctissimorum virorum castigationibus.(Pas à la BNF). Lyon, Antoine de Harsy, 1606. In-12, reliure plein velin époque. 323pp, recto blanc. Ovide vécut durant la période qui s'étend du I siècle avant J.-C au I siècle après J.-C, c'est ce que l'on appela le siècle d'Auguste. On peut partager son existence, que l'on connaît d'ailleurs fort bien grâce au recueil autobiographique des Tristes, en trois périodes : La vie en province, la vie à Rome et l'exil. Les Fastes devait être un commentaire poétique du calendrier religieux romain, elles ne furent pas achevées. En effet, une dizaine d'années après la publication de l'Art d'aimer, Auguste semble découvrir que ce poème est profondément immoral et décide d'exiler le poète. Ovide dira qu'il a vu quelque chose qu'il ne devait pas voir, mais il ne dit jamais ce que c'était, peut-être dans l'espoir de pouvoir rentrer un jour ?) En exil, la poésie d'Ovide s'intériorise. Il écrit les Tristia et les Epistulae ex Ponto. nous avons repéré une édition de Morillon de 1609 à la bibliothèque Sainte geneviève de Paris. Pas d'exemplaire en France. la BN n'a qu'une éditon de harsy de 1606 : Le ]Sage vieillard, décrit de divers autheurs, par S. G. S. [Goulart, Senlisien.] Il n'existe de cet éditeur en France pour OVIDE le : Pub. Ovidii Nasonis Heroidum epistolae; amorum lib. III; de arte amandi lib. III; de remedio amoris lib. II… omnia ex accuratiss… Andrea Naugerii castigatione…publié en 1606. (Sainte Geneviève : DELTA 62050.). Manque au premier plat. Mouillures. Galerie surle 2e plat. Fortes rousseurs sur les 20 premières pages avec atteinte avec galeries dans la rousseurs. Un seul exemplaire en France : Bibliothèque Sainte Geneviève :DELTA 62050. Pas à la BNF. 350€. [AM3]

o 32094. OVIDE NASONIS. Heroidum epistolae & responsiones. Amorum, lib. III. De arte amandi, lib. III. De remedio amoris, lib. II (Pas à la BNF), Aliaque huius generis… Omnia ex accuratifs. Andreae Navigerij castigatione : omniaque Guidonis Morilloni… Colonia allobrogium (Genève), Petrus de la Rouiere, 1613. In 12, plien velin époque. 11pp+364pp. Belle page de titre gravé sur bois en encadrement. mouillures marginales. Piqûres. Petit manque en bas du dos et en bordure du 2e plat. Velin bruni et taché. Un feuillé décgiré sans manque. Aucun exemplaire similaire en France (peu être à St Etienne mais il doit manquer la page de titre puisque l'ouvrage est annoncé sans lieu ANC A20766). Pas à la BNF. 145€. [AM3]

o 21108. PATERCULUS, C. Villeius. Historiae romanae, (pas à la BNF). Rhedonis, Joannis Hardy, 1630. in 12, plein velin ivoire époque. 171pp+19ff index. Velleius Paterculus (v. 19 av. J.-C. - v. 31 ap. J.-C.) est un historien romain. Son œuvre, l'Histoire Romaine, en deux livres, embrasse les événements principaux du monde greco-romain depuis la prise de Troie jusqu'au consulat de Marcus Vinicius (30 ap. J.-C.) à qui il dédia son œuvre. Il insiste particulièrement sur les règnes d'Auguste et de Tibère. Il y raconte ses souvenirs de campagne. Ses portraits d'hommes célèbres sont remarquables. Il fait l'énumération des colonies romaines et nous donne la liste des provinces. Il est le seul historien latin à ne pas négliger l'histoire littéraire et à nous faire un tableau des littératures grecques et latines. Le manuscrit unique de Velleius Paterculus, découvert au cloître de Murbach (Alsace), a été perdu : on ne possède plus que l'édition de Rhenanus (Bâle, 1520) établie d'après le manuscrit. Les éditions les plus récentes sont celles de Kritz (Leipzig, 1848), de Haase (id., 1874) et de Halm (id., 1876). Pas d'édition similaire en France. On trouve plusieurs fois : 1630, Anvers, chez Juan Cnobbaert. Manque à la dernière page de garde. Nonobstant excellent exemplaire.Brunet IV, 429, 430 ne signale pas notre édition mais une elsévirienne de 1639. Nous y trouvons des éditions de ce texte fort estimé de 1520 à 1822 ! (pas à la BNF). 195€. [AM3]

o 23113. PATERCULUS, VELLEIUS. C. Velleius Paterculus cum selectis variorum notis. Antonius Thysius, J.C. edidit, & accuratè recensuit. (pas à la BNF), (histoire romaine). Lvgd. Bat. [Leydes], Ex officina Francisci Hackii, 1653. In-8, reliure époque pleine basane; Dos à nerfs orné de caissons, fleurons, titre gravé. Double filet en encadrement sur les plats. [12], 334, [22] index. Titre gravé en pleine page. Velleius Paterculus (v. 19 av. J.-C. v. 31 ap. J.-C.) est un historien romain.Son œuvre, l'Histoire Romaine, en deux livres, embrase les principaux évènements du monde greco-romain depuis la prise de Troie jusqu'au consulat de Marcus Vinicius (30 ap. J.-C.) à qui il dédia son œuvre. Il insiste particulièrement sur les règnes d'Auguste et de Tibère. Il y raconte ses souvenirs de campagne. Son récit n'est pas monotome mais coupé d'anecdotes et de réflexions morales. Ses portraits d'hommes célèbres sont remarquables… Aucun auteur ancien n'a parlé de Velleius Paterculus ; tout ce que nous savons sur sa vie a été rapporté par lui-même. Sa famille était d'origine campanienne et assez fortunée. Il fit ses premières armes comme tribun militaire en Thrace et en Macédoine. Il passa ensuite, toujours comme tribun, dans l'armée de Caïus Cesar (fils d'Agrippa et petit-fils d'Auguste) avec laquelle il fit campagne contre les Parthes en Arménie. reliure frottée avec charnières fendues mais non détachées. Avec les coiffes. Intérieur correct. Belle planche gravée en titre. 10 exemplaires en France dont un à Sainte geneviève : 8 OEV 713 INV 1240 RES. Pas à la BNF. 95€. [ABC53]

o 12021. PHILIPPO PASCHALI CONSENTINO, Patricio, I. C. celeberrimo, magnae… Tractatus amplissimus de vivribus patriae protestatis… quatuor in Libros distinctus, Cum indice materiarum locuteplissimo singulorumque Capitulorum argumentis, quorum seriem sequens pagina demonstrabit. (pas à la BNF). Coloniae Allobrogum, Apud Philippum Albertum, 1619. gr. In 8, reliure plein daim vert clair, dos à nerfs, titre à l'encre sur papier à 1/2 effacé. 4ff + index 74ff + 718pp + 3ff. coins émoussés, plats aux coupes frottées, petits manques numulaires sur les plats. Une seule édition similaire dans les bibliothèques françaises : Grenoble : F.11237, CGA. (pas à la BNF). 448,99 €. [AM12]

o 28716. PHILOPATRIS VARVICENSIS (SAMUEL PARR). Characters of the Late Charles James Fox, (First edition.) Première édition. London, Mawman, Poultry, 1809. in 8, reliure époque 1/2 veau marron à coins. Dos lisse orné de filets. Roulettes formant des vagues à froid. Titre, lieu d'édition et millésime gravé. xii +833pp (recto blanc) +1 ff errata. Fine reliure d'époque légèrement frottée aux coiffes avec petit manque à la coiffe supérieure. 2 accorcs au dos. Nonobstant reliure de belle facture. La page de titre a été légèrement restaurée sur le bord droit. Pas d'atteinte au texte. John Russell, 6th Duke of Bedford (1766 1839) was a British Whig politician and notably served as Lord Lieutenant of Ireland in the Ministry of All the Talents as did Charles James Fox. He was the father of Prime Minister John Russell, 1st Earl Russell. Charles James Fox (1749 1806) was a prominent British Whig statesman who was particularly noted for being the arch-rival of William Pitt the Younger. He became noted as an anti-slavery campaigner, a supporter of the French Revolution, and a leading parliamentary advocate of religious tolerance and individual liberty. Samuel Parr (1747-1825) was an English schoolmaster. For some twenty years Charles James Fox was a political hero to Parr, who became nicknamed the Jacobinical Parson. When Fox died in 1806, Parr followed the bier at his funeral in Westminster Abbey and commemorated him by publishing in 1809 the heterogeneous two volumes of Characters of Charles James Fox. The first volume comprises newspaper obituaries of Fox, funeral sermons by whig divines, his own eulogy of Fox from the Praefatio ad Bellendenum, and finally a long letter upon Fox by Parr to Coke of Holkham. The second, larger volume consists of a multiplicity of notes, notes upon notes, extra notes and additions to notes, and then a discursive review of Fox's history of James II. 115€. [AA72]

o 15938. PLUTARQUE. (Vies des hommes illustres) Plutarchi chaeronensis parallela , seu vitae parallelae, id est Vitae illustrium virirum… Interprete Hermanno Cruserio…(pas à la BNF). sl, 1561. In-8, plein parchemin à rabats. Titre manuscrit. 506pp +3 ff blanc +552pp. Mouillures sur les premières et dernières pages. Bel ex. Pas à la BNF. Un seul exemplaire répertorié en France à la BM Avignon : 8 55716, Cat. anonymes 1950. 395€. [AM11

 

o 14692. R. P. F. P. [POUROY. Instructions chrestiennes sur les mystères de nostre seigneur Jesus-Christ, et sur les principales fêtes de l'année… 4e édition revue par l'auteur. (Pas à la BNF). P., Pralard, 1679. 5 volumes in 8, reliures époque pleine basane. Dos à nerfs ornés de caissons, fleurons. Titre gravé. Roulette sur les coupes. environ 700 pages par volumes. 2 charnières légèrements fendus nonobstants beaux exemplaires aux dorures flamboyantes sauf pour un volume. Une seconde édition de 1658 à Bourg-en-Bresse : FA 102082, Fonds ancien. Un exemplaire similaire mais seulement le tome 1 à Toulouse : Fa D 958, Fonds ancien 2. Pas à la BNF. 295€. [AM3]

o 20622. RAINOLDS, John. De romanae ecclesiae idolatriae…, Johannis Rainoldi de Romanae Ecclesiae idololatria, in cultu sanctorum, reliquiarum, imaginum, aquae, salis, olei… et sacramenti Eucharistiae, operis inchoati libri duo, in quibus… imprimis Bellarmini Gregoriique de Valentia calumniae… Ventilantur. (pas à la BNF). (Genève), Jacobi Stoer, 1598. In-8, reliure époque pleine velin ivoire. 8ff +646pp + Sex theses de facta scriptura & ecclesia (Hanovre, Guilhem Antoine, 1603), 480pp. John Rainolds (or Reynolds) (1549 - May 21, 1607), he had acquired a considerable reputation as a disputant on the Puritan side, and the story goes that Elizabeth I visiting the university in 1592 "schooled him for his obstinate preciseness, willing him to follow her laws, and not run before them."In 1593 he was made dean of Lincoln. The fellows of Corpus were anxious to replace Cole by Rainolds, and change was effected, Rainolds being elected president in December 1598.The chief events of his subsequent career were his share in the Hampton Court Conference, where he was the most prominent representative of the Puritan party and received a good deal of favour from the king, and in the Authorized Version of the Bible. Il était un principal représentant puritain à la conférence de cour de Hampton (1604). Il a suggéré au Roi qu'une nouvelle traduction de la bible soit entreprise, et il a aidé à traduire les prophètes. Bel exemplaire dans son velin presque parfait. Tâche à un plat. Petit manque par rongeure à un plat. Reliure légèrement déboîtée. 4 Exemplaires en France du premier volume : Grenoble, BN (D2-10462, Tolbiac), Aix en Provence, Ste Geneviève. Un exemplaire similaire aux Etats Unis à la Yale University. (pas à la BNF). 432,50 €. [AM9]

o 22992. REBUFFI, Pierre. Praxis beneficiorum, utilissima, acquirendi, conservandique illa, ac amittendi modos continens, usumque et stylum literarum curiae romanae, formas denique, signaturae, bullae simplicis ac novae provisionis, dispensationisque, atque aliarum literarum gratiae, clausularumque in eis contentarum, ad haec regularum cancellariae explicationem, et aliorum, quae ad hanc materiam spectant, et quae in forensi versantur judicio, prout indicat sequens pagina, autore D. Petro Rebuffo,… Lyon, Sennetonios Frates, 1553. In-folio, reliure pleine basane (XVIIe). Dos à nerfs. Fleurons. Titre gravé. 5ff +index 26ff +603pp. Nombreuses lettrines ornées. Quelques galerie en tête de la reliure. Petits manques. Plats vrillés. Intérieur parfait. Manque la page de titre. Nous avons de très nombreuses éditions de ce livre de Rebuffi dans les bibliothèques (51 items dans les bibliothèques françaises) mais une seule correspond à la pagination de 603 pages de texte. L'exemplaire de la BNF (E-989, Tolbiac - Rez de jardin - Magasin) est paginé avec l'index à la fin et annonce : In-fol., index, VI-603 p. et un autre index. Vu le manque de la page de titre, notre exemplaire semble être celui-ci car nous ne trouvons aucune autre édition avec 603 pages de texte. 250€. [AA234]

o 12057. ROBERT, ANNE. Rerum ivdicarum, Libri IIII, renovata editio (pas à la BNF). Collonii Allobrogum, Samuel Crispin, 1610. In-8, reliure époque pleine basane. Dos à nerfs orné à froid de caissons. Fleurons. Titre gravé. 8ff+886pp+1 ff blanc + index de 47 ff. Anne Robert, fils de Jean Robert, fut avocat au parlement de Paris. Mort en 1619, il publia ce recueil fort estimé d'Arrest notables du Parlement et du grand Conseil. Reliure légèrement frottée. Petit manque en bas du dos. Camus II, 148 N 725. (pas à la BNF). 232,50 €. [AM5]

o 32453. SCAPULA / ESTIENNE. Lexicon Graecolatinum recenstiss, ad formam ab Henri. Stephano, & post hunc à Io. Scapula (Pas à la BNF). sl, Guillelmum Laemarium, 1593. In4, reliure époque plein velin avec attaches Titre manuscrit au dos. 8ff + 1875 col +index + 91ff+ APPENDIX 52 ff. Page de garde découpée. Premiers feuillets et reliure au coin supérieur droit retroussés.Rousseurs et quelques mouillures d'usage, nonobstant très bel ex dans sa reliure d'époque quasiment irréprochable malgré quelues salissures. Edition du lexique grec de Joannes Scapula, qui fut publié pour la première fois en 1580. Joannes Scapula, né en Allemagne dans la seconde moitié du seizième siècle, fut correcteur dans l'imprimerie de Henri Estienne, et à l'exemple de son maître, est aussi compté parmi les lexicographes grecs. Le Lexicon graecolatinum, compilation du Thesaurus graecae linguae de Henri Estienne publié en 1572, lui valut d'être accusé de plagiat. Selon Renouard (I, 139), " la compilation écourtée de Scapula eut la fortune de beaucoup d'abrégés : bien moins chère, et en apparence d'usage plus facile, elle se vendit, se réimprima pendant que le Thesaurus restait dans le magasin de son auteur. " Il en résulta un dommage considérable pour ce dernier, tandis que Scapula rendit la science plus accessible par le bon marché auquel on se procurait son livre. L'appendice contient : De Graecae linguae dialectis, ex scriptis Joannis Grammatici ; Corinthus de dialectis ; ex Plutarcho excerpta de dialectis, de tropis, de schematis et homerico eorum usu ; verborum quorundam themata quae magna ex parte vel sunt anomala vel poetica ; de Graecorum notis arithmeticis compendium ex Hadriani Amerotii scriptis ; Herodiani de iisdem tractatus ; de mensibus et eorum partibus ; de veteri et recta graecae linguae pronuntiatione. Bel exemplaire. Adams, 610 (pour l'édition originale). Curieusement nous n'avons trouvé qu'un seul exemplaire identique mais fort abimé dans une bibliothèque française : TROYES - Médiathèque du Grand Troyes fonds ancien V.8.796. 750€. [abc50]

o 24541. SCHLEGEL, Friedrich. Lessing, Gedanken und Meinungen. leipzig, J. C. hinrichs ? 1810. In-12, reliure plein veau. Dos lisse orné de fleurons romantiques, caissons. Doubles fiets. Pièce titre de tomaison verte. Titre gravé. 421pp. Fine reliure. Marque de tomaison 3 au dos. Schlegel a publié une étude critique sur le philosophe Lessing Über Lessing ainsi qu'une autre sur le roman Woldemar de Friedrich Heinrich Jacobi et sur Georg Forster. La critique sur Lessing est importante car Schlegel voit non seulement en lui " le véritable auteur de la nation et de l'époque " mais il retrouve également en Lessing les fondements de sa propre pensée concernant la critique ou le motif du fragment. 165,75 €. [AM11]

o 15193. SCUPOLI, Lorenzo. Combattimento spirituale…, alla santita di nostro Signore Benedetto XIII. Roma, Salvioni, 1725. 2 tomes In-8 dans un volume, reliure époque plein velin ivoire. Dos à nerfs orné. Titre manuscrit. xxx+204pp+index+viij+187pp+tables. Très bel exemplaire malgré une découpure au bas de la première page de garde. 98,95 €. [AM10]

o 20720. SLEIDAN, Jean. Histoire de la Réformation, ou Mémoires de Jean SLEIDAN sur l'état de la Religion et de la République sous l'Empire de Charles Quint., De statu religionis et Reipublicae Carolo V Caesare Commentarii. (pas à la BNF). 1558. In-8, reliure époque pleine basane. Dos à nerfs orné de fleurons. Titre gravé sur pièce maroquin noire. 846pp + 10Ff suivi de Trois livres de 4 empires souverains…Strasbourg 1558, 98pp +3ff +1ff blanc suivi de :Sommaire de l'Histoire de Iean Sleidan, dispose par tables, en tel ordre & facilite, que le lecteur pourra aisement & sans trauail comprendre par iceluy tout le long narre de ladite Histoire … - Imprime à Strasbourg, 1558. - 230, [2] p. A classic for the history of the Reformation 1517-1556, Sleidan's best work. It contains most carefully selected documentary material from the archives of the city of Strasbourg. Bound in contemporary richly blind-tooled vellum over wood boards, right-lower margin cut of the title-page. Good copy. Ouvrage classique de l'histoire de la Réforme 1517-1556, le meilleur ouvrage de Jean Sleidan. 'Niceron rend justice à la fidélité de cet ouvrage de Sleidan, qui n'est presque qu'un extrait des actes publics et des pièces originales qui étaient dans les archives de la ville de Strasbourg. L'historien allemand Jean Sleidan (Schleiden, 1506 - Strasbourg, 1556) fut ambassadeur des états protestants allemands en Angleterre, député de Strasbourg au concile de Trente, et l'auteur d'une célèbre histoire de la réforme en Allemagne. Dans le 2e volume, Il donne une relation historique des grands événements survenus dans les quatre empires souverains - babylonien, perse, grec, romain - prolongée jusqu'au début du règne de Charles Quint. PREMIERE EDITION En français. Pour le 2e volume en français, nous n'avons trouvé qu'un seul exemplaire en France à Niort (8445, Fonds ancien). Nancy a une édition latine à la date de 1558 mais imprimée à Genève. Une édition de Crespin imprimé à Paris à la Méjanes d'Aix et à Lyon (pagination à 111ff). Pas à la BNF. 2 000€. [AM11]

o 22791. SUETONE, C. Suetonii Tranquilli. XII Caesares (Vie des 12 césars), Jo Baptistae Egnatii, Veneti, de Romanis principibus libri III eiusdem Annotationes in Suetonium. Annotata in eundem, & loca aliquot restituta per D. Erasmum, Roter. Pas à la BNF. lugduni, apud haered. Seb. Gryphii, 1558. In-16, plien velin époque. 630pp. Aucun exemplaire similaire en France. Frellon et Tournes ont publié cet ouvrage à la même date mais la collation n'est pas identique. Baudrier VIII, 289. De la plus grande rareté. Très bel exemplaire. Dos légèrement plié. Pas à la BNF. 395€. [AM3]

o 21475. TERENCE. Commentaria in omnes Terentii fabulas, compendiosa, quibus per singulas scenas ratio inventionis, dispositionis et eloquutionis… studiosis auditoribus primarum artium proponitur, auto. D. Jodoco Willichio,… Adjectum est exemplar Terentii, caeteris multo castigatius. (Pas complet à la BNF). Coloniae, apud haered. A. Birckmanni, 1555. In-8, reliure époque plein velin époque à recouvrement avec attache. Titre manuscrit à l'encre. (non paginé) sign. A-Z, Aa-ZZ et AA. (Lawton, 320.). Publius Terentius Afer, dit Térence, né à Carthage vers -184, mort en -159, était un poète comique latin.Sa vie est très mal connue ; la plupart des indications proviennent de la Vie de Térence de Suétone.Né à Carthage en -184, (ou -194), il est réduit en esclavage et vendu au sénateur romain Terentius Lucanus. Grâce à son talent, il reçoit une éducation d'homme libre et est rapidement affranchi.Il est accueilli dans la haute société aristocratique et protégé par les Scipions. Dès l'origine, des ragots contradictoires coururent sur l'identité du véritable auteur des comédies de Térence.Sa carrière est très brève. Après avoir présenté six comédies à Rome, il part en -160 pour la Grèce, pour chercher des sujets de pièces inédites (vraisemblablement des comédies de Ménandre), et meurt à l'âge de 25 (ou 35) ans en -159 dans des circonstances inconnues (naufrage ou maladie). Ce livre contient ses principales oeuvres : Andria (L'Andrienne, La jeune Fille d'Andros), Hecyra (L'Hécyre, La Belle-mère), Heautontimoroumenos (Le bourreau de soi-même), Eunuchus (L'Eunuque), Phormio (Le Phormion) et Adelphi (Les Adelphes, Les Frères). Quelques unes de ses citations : " Homo sum ; humani nil a me alienum puto " : " Je suis homme et rien de ce qui est humain ne m'est étranger " (L'Héautontimorouménos, v. 77). " Autant d'hommes, autant d'opinions ". " Obsequium amicos, veritas odium parit " : "La complaisance fait les amis, la franchise engendre la haine ". (L'Andrienne, v. 68). " Sans Cérès et Bacchus, Vénus serait de glace ". " Tu as confié la brebis au loup ". " Tu ne peux pas gouverner par raison une chose qui n'a en soi ni raison ni mesure ". Rongeure sur les recouvrements mais pas sur les plat. Intérieur très correct avec le manque signalé aux 6 premiers feuillets. Très rare. Précédé de deux épîtres dédicatoires de Gregorius Wagner, la première : Optimae spei adolescentulo Jodoco Willichio juniori, sui fratris filio, est datée de 1550, date d'une première édition, signalée par Graesse, VI, 57 et Lawton, 302 ; la seconde est en vers : Praeclarae indolis puero Theodoro Willichio,… patruus S. P. D. - Les 6 premiers ff. de cet exemplaire sont mutilés avec atteinte au texte dans le coin en bas. Notons que la BN possède un exemplaire similaire dont les derniers feuillets sont mutilés (YC-4816, Tolbiac - Rez de jardin - Magasin). Le 2e exemplaire est à la bibliothèque Sainte Genevieve :8 Y 2189 INV 4295. 350€. [AM11]

o 24880. THOMAS DE JESUS, THOME ALVARES DE ANDRADA (EN RELIGION LE P.). Les Souffrances de Notre-Seigneur Jésus-Christ. Ouvrage écrit en portugais par le P. Thomas de Jésus,… et traduit en français par le P. G. Alleaume, Nouvelle édition revue et corrigée (pas à la BNF). Lyon, Jacques Lions, 1699. 3 volumes in 12, reliures époque pleine basanE; Dos à ners ornés de caissons, felurons. Titre gravé. Roulettes sur les coupes. T1 = xi +4ff +390pp + T2 : seconde partie :1ff titre + page 393 à641. T3:3ff +370pp. accrocs avec manques aux coiffes et charnières du tome 1. Aucun exemplaire similaire dans les bibliothèques françaises : à Versailles une édition de 1692, Paris, chez Etienne Michallet : F.A. in-12 O 1277 h, ancien. (pas à la BNF). 134,50 €. [AM10]

o 977. TURSELLINO (TORSELLINO), Horatio. De particulis latinæ horationis…, (Non présent à la BNF). Avignon, Bramereau, 1604. Petit in-12, Rel. ép. pl. velin à rabats. Titre manuscrit. Titre+3ff+274pp+index. Torsellino, jésuite et historien, est né à Rome en 1545. Il y est mort en 1599. Il professa pendant 20 ans au collège romain et dirigea les séminaires de Rome, Florence et Lorette. Feuillets déboités. Manque à 3 cm d'un rabat. Rongeur de 2mm sur la partie inférieure des deux premiers plats. Deux attaches conservées. Brunet V, 987 indique que la première édition de cet ouvrage souvent réédité date de 1598, à Rome. Belle impression avignonaise dans une condition respectable. La bibliothèque de Roanne n'a qu'une édition de 1629 : R2 A 992, AN et Auxerre une édition de 1628 : BX 109. Non présent à la BNF. 175€. [AM11]

o 21522. VALERE MAXIME - VALERIUS MAXIMUS. Valerii Maximi dictorum factorumque memorabilium libri IX, (Non présent à la BNF). Amsterdam, apud G. Janss. Caesium, 1625. in 32, reliure époque plein velin. Titre manuscrit. 301 p. + 4 ff n. ch. page de titre gravée. Valère Maxime servit en Asie sous le consul Sextus Pompeius, puis devint consul en 14 après J.-C. Admis à la cour de l'empereur Tibère, il écrivit en latin, sous le titre Factorum dictorumque memorabilium libri IX (Des faits et des paroles mémorables), un recueil d'anecdotes en neuf livres extraites sans doute des historiens grecs et romains. Ce n'est pas là une œuvre originale, et l'auteur ne semble pas avoir fait preuve d'une critique bien judicieuse. Pourtant son livre nous est utile, parce qu'il contient un assez grand nombre d'épisodes que nous ne connaissons pas par ailleurs; c'est un répertoire de faits se rapportant à la religion, à la vie civile et à la vie sociale, ety d'anecdotes historiques. [suivi de] Valerii Maximi vita incerto auctore… Manque à la page de garde. Petit gribouillage sue la page de garde. Brunet V, 1049.Très bel exemplaire dans un état quasi parfait. Tache d'encre sur le premier plat. Un seul exemplaire similaire en France, Bibliothèque Sainte Geneviève. Pas à la BNF. 248,99 €. [AM11]

o 24830. VIRGILE. Aenéide mise en prose françoise (L'Enéide, l'énéide), par Claude Malingre (Aenéide de Virgile, où sont descrites la naissance de l'empire de Rome, les diverses fortunes, gestes, amours, voyages et combats du magnanime Aenée, prince des reliques de Troyes, mise en prose françoise par C.M.S. (Claude Malingre, Sénonois). Paris, Collet, (1618). In-8, reliure époque plein parchemin. Titre manuscrit. 3ff epitre, 5 ff préface +1ff : au lecteur et privilège +840pp + 21 ff tables. Rongeure sur le bord du dernier plat. Reste d'attache. Une bonne dernière moitié du livre a sa marge fortement mouillée avec des petits manque et quelques galeries. Importants manques sans atteinte au texte de l'énéide en français dans sa totalité dans la marge des pages liminaires. Fort rare. Sans gravures. Manque la page de titre : il semblerait que nous ayons l'édition de 1618 puisqu'aucune autre n'est parue après. Le privilège est de 1617. (2 exemplaires similaires en France à Dole et Beaune). 295€. [AM4]

o 23115. VIRGILE, Publii Virgilii Maronis. Bucolicorum Eclogae X, Georgicorum libri IV, Aeneidos libri XII (pas à la BNF), et in ea Mauri Servii Honorati commentarii. Accessit Fabii Placiadis Fulgentii liber de continentia Virgiliana. Item Junii Philargyrii commentariolus in Bucolica et Georgica Virgilii. Genève, Chouet, 1636. In-4, reliure époque pleine basane. Dos à nerfs. Titre gravé. 16ff +732pp + 62pp (commentaires de philargirius) + index. Mouillures. Reliure frottée abec manque aux coupes, coiffes et aux coins. Dos reconstitué par un rajout de cuir plus moderne (XIXe) mais joliment refait avec dos à l'ancienne. Un seul exemplaire similaire en France : Chalons sur Saone : 777, Catalogue Millot. Pas à la BNF. 250€. [AAvl5]

o 15419. WESENBECCI, Mathaei. OECONOMIA…, (Pas à la BNF). Hanoviae, Haeredes Guiliemi Antonii, 1615. in 12, plein velin ivoire, titre manuscrit. 741pp+ Index 73pp. Matthew Wesenbeck (néerlandais : Mattheus van Wesenbeek ; Français : Mathieu Wesembeke ; Latin : Matthaeus Wesenbecius) (25 octobre 1531 - 5 juin 1586) est un juriste belge et un élève de Gabriel Mudaeus. Son nom Latin était également orthographié Wesembecius ou Vesembecius.Wesenbeck est un écrivain Protestant connu et cité au cours de son temps. Il a enseigné à Iéna et Wittenberg. Matthew Wesenbeck, latinisé Wesenbecius) était un des plus importants juristes flamands. Il a jeté les bases de la doctrine moderne de contrat. Ses enseignements sur la Loi sur le mariage, en particulier la faculté du divorce dans le cas de l'adultère et la désertion ont été récusés par l'Inquisition. Il a également plaidé pour le remariage. Cet ouvrage est composé de plusieurs livres : Institutions économiques, 45pp, Pandextarum sev digestorum oeconomia, p 46 à 242, oeconomia codicis (D. Justianiani Imp) p 243 à 497, de oeconomia novelarum, p 498 à 570, oeconomia consuetudinum feudalium, p 571 à 592 Suivi de : Gerardi Nigri : de feudis, p 593 à 611, Obert de Orto, de feudis, p 612 à 622. Ex variis et incertis autoribus, de feudis p 622 à 651, de feudis, quo variae constititiones… p 651 à 657. Oeconomia juris canonici p 658 à 665, Decretum gratiani p 665 à 704, Decretalium p 705 à 741. Index. Très bel exemplaire. Manque les attaches. Dos légèrement sali. Un seul exemplaire en France à Strasbourg : F.107.717. (Pas à la BNF). 632,50 €. [AM11]

o 32451. WESENBECCI, Mathaei Matthaei Wesenbecii. in Pandectas Juris Civilis et codicis Justinianei, lib. IIX. Commentarii : Olim paratitla dicti : nunc ex postrema ipsius authoris, necnon aliorum quorundam jurisconsultorum recognitione multo quam antehac emendatius editi. Cum indice gemino(Pas à la BNF). Aureliae allobrogum, stephanus Gamonetus, 1609. petit in 4, reliure époque pleine basane. Dos à nerfs orné de flurons. Titre gravé. 2 volumes : 6ff + 1032 col+12ff T2 : 2ff +218coll + 8 pp, recto blanc. Matthew Wesenbeck (néerlandais : Mattheus van Wesenbeek ; Français : Mathieu Wesembeke ; Latin : Matthaeus Wesenbecius) (25 octobre 1531 - 5 juin 1586) est un juriste belge et un élève de Gabriel Mudaeus. Son nom Latin était également orthographié Wesembecius ou Vesembecius.Wesenbeck est un écrivain Protestant connu et cité au cours de son temps. Il a enseigné à Iéna et Wittenberg. Matthew Wesenbeck, latinisé Wesenbecius) était un des plus importants juristes flamands. Il a jeté les bases de la doctrine moderne de contrat. Ses enseignements sur la Loi sur le mariage, en particulier la faculté du divorce dans le cas de l'adultère et la désertion ont été récusés par l'Inquisition. Il a également plaidé pour le remariage. pas d'exemplaire similaire en France, pas à la BNF. Une edition de 1604 imprimée à Balle chez Conrad Waldkrich a la même pagination, présent sans les bibliothèque de Caen et Strasbourg. (Pas à la BNF). 632,50 €. [abc50]

o 31840. YSE DE SALEON, Jean d'. MANDEMENT et INSTRUCTION PASTORALE DE MONSEIGNEUR l'évêque st Comte de Rodez, portant condamnation de certains écrits de théologie dixtéez à Rodez en 1736, (pas à la BNF). Rodez, G. et P. Vedeilhie, sd ('1737). In-4., reliure époque pleine basane. Dos à nerfs orné d fleurons. Filets. Titre gravé sur pièce de maroquin maron. 254pp + 1 ff privilège et errata. Manques aux plats et au dos. 2 exemplaires en France, un à la BM de Grenoble, 1 à la BM de Troyes. Pas à la BNF. Rare. 165€. [AM12]

 

 

 

 

| Accueil | Éditions | Zoom ! | Publishing house | Home |


© La Bouquinerie et René Adjémian, 1997-2016
La Bouquinerie, Editions et Régions 77 avenue des Baumes Ampère - 26000 Valence - France
Tel : ++33 (0) 6.88.08.35.96 Mail : contact@labouquinerie.com
Sauf mention contraire, les images illustrant ce site sont protégées.
Dernière mise-à-jour : 2016 Last update :